À la place du cœur saison 2 – Arnaud Cathrine

Éditeur : Robert Laffont / Collection R
Nombre de pages : 291
Date de parution : 23 mars 2017
Prix : 16,50€

Résumé :  » La fin de l’année 2015 arrive à grands pas. Je me suis souvent demandé ces derniers mois : j’ai quoi à la place du cœur ? À la place du cœur, j’ai toi.  »
Cette saison est celle de l’éprouvant retour de Caumes à la vie. Il est raconté par son cousin, Niels, depuis la côte Atlantique : tout un été à tenter de sortir Caumes de sa torpeur muette et rageuse. Puis c’est Esther qui prend la parole : elle dont Caumes s’est peu à peu éloigné ; elle dont l’amour ne lâche pas ; elle qui, faute de pouvoir tourner la page, s’est persuadée qu’un après était possible dans ses bras. Mais ces jeunes adultes sont aussi les enfants de novembre, les enfants du Bataclan, du Carillon, du Petit Cambodge. La vie n’a pas fini d’être mise à l’épreuve. La vie n’a pas fini d’être à réinventer.

Mon avis : Le premier tome m’avait beaucoup touché (vous pouvez retrouver mon avis ICI ) et j’avais hâte de retrouver les personnages d’Arnaud Cathrine.

Il est difficile de faire un résumé de ce roman. Parce qu’il est tout en émotions et que j’aimerai que vous puissiez les découvrir par vous même. Et surtout, puisque c’est un second tome, je n’aimerai pas trop vous en dévoiler sur le premier par mégarde.

Comme vous l’avez compris dans les lignes précédentes, ce livre m’a beaucoup touché. Au même titre que le premier. L’auteur réussi l’exploit de faire plus fort dans le 2ème tome que dans le 1er.
Il y a les grands événements qui touchent la France et les plus petits, qui touchent beaucoup moins de personnes mais qui font tout aussi mal, si ce n’est pas plus. Le point commun avec ces événements ? L’incompréhension de l’autre, la peur de l’autre, le manque de tolérance… Ces maux qui existent depuis la nuit des temps et que l’homme, malgré sa soi-disant grande intelligence, n’arrive pas à vaincre. C’est dommage, si on se souciait plus de l’autre quelque soit ses convictions on ne s’en porterait que mieux.
Arnaud Cathrine ne donne pas de solution à ce « problème », il montre comment une bande d’ami à réussi à surmonter la douleur. Ce que l’on fait tous à longueur d’année, sans même s’en apercevoir parfois. Malgré les souffrances, on avance, on est programmé pour. On ne le fait seulement pas tous à la même vitesse. C’est un très joli roman, au même titre que le premier, à mettre entre toutes les mains.

Je remercie la Collection R pour cette lecture.

46/65

Never, Never saison 2 – Colleen Hoover & Tarryn Fisher

Éditeur : Hugo roman
Nombre de pages : 150 pages
Date de parution : 1er décembre 2016
Prix : 9,90€ Notepaillons4

51zaqu8yq9lRésumé : Silas et Charlie sont toujours frappés par la même affliction : ils ont perdu tous leurs souvenirs.
Ils en savent un peu plus sur eux-même mais ignorent encore la raison de leurs problèmes.
Ils vont devoir continuer à enquêter sur leur passé, explorer chaque piste, chaque petit indice qu’ils ont laissé derrière eux.
Il en va de leur avenir et peut-être de leur bonheur.

Mon avis : Il va m’être difficile de vous faire un avis sur ce livre. Pour deux raisons : c’est un 2ème tome et il est très court. Parfois avec un résumé, on vous raconte l’histoire et je n’aime pas vous gâcher le plaisir de la découverte. Je vais tous de même vous donner mon ressenti, mais c’est pareil, ça sera assez court.

J’ai lu ce livre très vite, si vous êtes comme moi un dévoreur de livre vous n’en ferez qu’une bouchée ! Donc je l’ai lu très vite parce qu’il est court certes, mais aussi parce que l’histoire est très prenante. Si vous avez lu le 1er (sinon, je vous le conseille fortement) vous savez que la fin ne laisse qu’une envie : se jeter sur le 2ème (d’ailleurs j’ai mis peu de temps entre la lecture des deux). Parce que la fin est horrible, ça c’est sur ! Mais surtout on veut connaitre la suite, en apprendre plus qu’il arrive à Silas et Charlie : pourquoi perdent-ils la mémoire ? Pourquoi est-ce si dur de se rappeler ?
Alors si vous voulez savoir si on en sait plus dans ce 2ème livre, je vous dirais oui et non (oui, je sais ça ne vous aide pas). On apprend certaines choses, mais le mystère ne fait que s’épaissir. Bon, j’ai quand même une petite théorie sur le comment… mais je ne suis pas sure du pourquoi… Mais comme le 3ème tome est dans ma PAL, je saurais la suite rapidement 😉

Je remercie Hugo roman pour cette lecture.

26/65

26/65