Parallon tome 2 – Dee Shulman

 Éditeur : Collection R
Nombre de page : 536
Date de parution : 26 septembre 2013
Prix : 17,90€ Notepaillons3

1013659_490902050990554_1765444892_nRésumé : ** Attention, 4ème de couverture spoilante**
Eva a survécu au baiser mortel de Seth, et tous deux se prennent à rêver d’un futur où ils seraient enfin ensemble. Déterminés à remonter jusqu’à la source du virus qui l’a infecté, Seth se lance alors avec Eva dans une recherche qui les mène dans des laboratoires gouvernementaux travaillant sur des armes biologiques. Plus dangereux encore, ils se rendent dans l’avenir… Pendant ce temps, Jennifer Linden, reporter à la BBC, s’intéresse de très près à une série de disparitions mystérieuses. Elle n’a aucune intention d’arrêter son enquête avant d’avoir obtenu des réponses. Alors que le nombre de victimes de la mystérieuse fièvre grandit et qu’elle contamine désormais Parallon, Zackary recrute Seth pour essayer d’enrayer l’épidémie. Cette quête occupe tellement ce dernier qu’il ne remarque pas l’arrivée de son ennemi juré à Parallon : Cassius Malchus. Il ignore aussi hélas que ce dernier est en train d’y lever une terrible armée. Tandis que Seth est en mission, Eva poursuit ses études à Sainte-Magdeleine, jonglant entre ses révisions pour les examens et la montée en puissance du groupe d’Astrid, qui a signé pour un gros label. Mais sa santé est loin de s’être améliorée. Elle se sent faible et au bord de l’épuisement, et craint de ne plus avoir longtemps à vivre…

Mon avis : J’ai été dans l’ensemble déçue du premier tome, la couverture et le synopsis m’avaient séduite, mais le personnage de Seth m’avait un tantinet taper sur les nerfs. L’intrigue étant elle assez prenante, j’étais tout de même curieuse de connaître la suite, et la représentation physique de Seth sur la couverture de ce deuxième tome m’a plutôt convaincue elle ^^

Je vais une fois encore éviter le résumé personnel pour ne pas trop vous en dévoiler sur le premier tome ou sur celui-ci.

J’ai commencé ce livre à moitié très curieuse et à moitié à reculons, j’avais encore peur d’être déçue, mais j’ai vite été rassurée. Seth est beaucoup moins agaçant dans ce tome que dans le 1er où à mon avis il ne faisait que geindre, ce qui ne collait pas vraiment avec l’idée que je me fais d’un gladiateur. Dans ce tome il a un peu plus de caractère et se laisse moins porter par les événements. Il a trouvé un but à sa vie ce qui le métamorphose totalement. Eva évolue elle aussi, un peu moins tête brulée, un peu plus sociable, elle affronte l’épreuve qu’elle traverse avec beaucoup de courage. L’alchimie entre ces deux là est palpable. Séparés ils ne sont pas complets ce qui les rend limite antipathiques, ensemble ils forment un tout près à tout affronter. Ils sont la force l’un de l’autre et ne sont réellement eux même qu’une fois réuni.
Tout est parfait me direz-vous, Seth et Eva enfin réunis. Sauf que non, leur bonheur retrouvé est fragile. La santé d’Eva se dégrade et ils sont toujours issus de deux mondes différents qu’ils peinent à réunir. Leur quête commune stagne malgré leur efforts. Ils ont déjà bien à faire avec cette course contre la montre pour sauver Eva quand l’auteure en rajoute encore. Dès le départ leur amour est placé sous le signe du très compliqué voire de l’impossible, mais rien ne réussi à leur faire baisser les bras. Ils veulent être ensembles, heureux quelque soit les efforts à fournir. C’est cette obstination qui force mon admiration. C’est pour ça que je continue à lire cette série, parce que les personnages principaux, malgré leur défauts, font preuve d’une telle détermination que je veux savoir s’ils réussirons. Oui, parce que je dois vous avouer que, même si je saisi l’essentiel, les théories sur les voyages dans le temps et sur le virus me perdent parfois, alors que je sais qu’ils sont expliqués simplement, je n’ai peut-être pas assez l’esprit scientifique.

Ce tome est pour moi bien meilleur que le premier, et la fin ne me donne qu’une seule envie connaître la suite le plus rapidement possible !

Je remercie la Collection R pour cette lecture.

6/60

6/60


Cliquez si vous souhaitez acheter.

Parallon tome 1 – Dee Shulman

 Éditeur : Collection R / Robert Lafont
Nombre de page : 488
Date de parution : 24 janvier 2013
Prix : 17,90€ 230176_192996894079760_100001083537703_495596_7874030_s

9782221127155Résumé : Un gladiateur romain qui ne connaît pas la peur et une jeune fille du XXIe siècle, insouciante et rebelle. Deux mille ans les séparent, un mystérieux virus va les réunir…

152 après J.-C. : Au sommet de sa gloire, Sethos Leontis, redoutable combattant de l’arène, est blessé et se retrouve aux portes de la mort.

2012 après J.-C. : Élève brillante mais à problèmes, Eva a été placée dans une école pour surdoués, une vie qu’un incident dans un laboratoire de biologie fait basculer à jamais.
Un lien extraordinaire va permettre à Sethos et Eva de se rencontrer, mais il risque aussi de les séparer, car la maladie qui les dévore n’est pas de celles qu’on soigne, et leur amour pourrait se révéler mortel…
Leur passion survivra-t-elle à la collision de deux mondes ?
Mon avis : Ce livre décrit deux époques en parallèle. L’une des histoires se déroule en 152 après JC dans le Londres romain, la seconde se déroule à notre époque. La première parle d’un gladiateur et de son amour avec une jeune femme de la haute société. La seconde parle d’une surdouée de l’informatique qui est en pension dans un institut spécialisé. Au début les 2 histoires sont totalement indépendante et on se pose la question de savoir ce qu’elles ont en commun. Jusqu’à ce qu’elles se « rencontrent »…
Autant vous le dire de suite, je me suis ennuyée une bonne partie du livre.
J’ai beaucoup aimé suivre Eva dans notre monde et dans sa découverte de son nouvel environnement, l’institut dans lequel elle vient d’être inscrite. Celui-ci est extrêmement bien décrit et l’auteur nous transcrit très bien la subtilité du monde des adolescents. C’est vraiment la partie du livre qui m’a séduite.
La partie abordant la vie de Sethos, le gladiateur romain m’a beaucoup moins plu. J’ai bien aimé découvrir la façon de vivre à cette époque, les petits détails du quotidiens très précis, mais la vie de Sethos par elle-même était plutôt fade. Le personnage ne m’a pas du tout séduite. Je l’ai trouvé faible et geignard, et je ne m’attendais pas à ça pour un gladiateur ! Sans parler de son histoire d’amour que je trouve « trop rapide », mais ça ça n’est pas objectif, je le sais. Je ne crois pas à l’amour au premier regard. Où sans même avoir parlé à la personne, on est déjà amoureux. Ça n’existe pas vraiment dans la vraie vie ^^ (bon y’a d’autres choses qui n’existent pas dans la vraie vie dans ce livre, mais ceux là sont clairement annoncés, c’est d’ailleurs pour ça que je lis le livre ^^). Bref, je me suis ennuyée à suivre la vie de Sethos. Heureusement qu’elle alternait avec celle d’Eva.
Mais au fur et à mesure que l’histoire avançait, que j’entrevoyais où l’auteur voulait en venir, ma curiosité s’est éveillée. Je voulais connaître la fin…
La fin du livre n’est pas la fin de l’histoire et c’est donc avec une vraie curiosité que je veux voir ce que nous réserve la suite. Parce que ce livre ne répond pas à toutes mes questions, loin de là, je ne fais que m’en poser de plus…
Je remercie la collection R pour cette lecture.
Challenge Morsures et sortilèges 4/60

Challenge Morsures et sortilèges 4/60

12/35

12/35


Cliquez si vous souhaitez acheter.