Les clans Seekers livre III – Arwen Elys Dayton

 Éditeur : Robert Laffont / Collection R
♦ Nombre de pages : 409
 Date de parution :  15 juin 2017
♦ Prix : 18,90€
 Acheter : Amazon 

Résumé : Toute sa vie, Quin a été la marionnette de son père, qui en a fait une tueuse afin que le pouvoir reste aux mains de leur famille. À peine libérée de son emprise, voilà qu’elle se retrouve piégée à nouveau, otage d’un complot fomenté depuis des siècles. Toutes les pièces en sont désormais en place : l’esprit du meilleur ami de Quin, Shinobu, est corrompu ; son ennemi juré, John, s’est allié avec la Jeune Effraie, et les Veilleurs, assoiffés de sang, sont éveillés un à un. Plus rien ne peut arrêter la force du temps. Mais Quin refuse d’être un simple pion. Elle est une Seeker. Elle incarne la lumière dans un monde de ténèbres. Elle affrontera la vengeance venue du passé même si elle doit y perdre la vie.

Mon avis : Ce tome est le dernier de la trilogie des Clans Seekers et j’avais hâte de connaître le dénouement de cette histoire !

Je vais éviter de vous faire un résumé perso, parce que je pense que j’en dévoilerai trop et que si vous n’avez pas lu les tomes précédents, ça vous gâcherait le plaisir de la découverte.

Nous retrouvons nos héros éparpillés aux quatre coin du monde. Chacun poursuit sa quête, chacun de son côté découvre la vérité et elle n’est pas toujours belle à voir, facile à accepter.
Ce tome est celui où l’auteure nous dévoile tous les mystères, où nous avons toutes les réponses, même celles des questions qu’on ne se posait pas (enfin ça m’est arrivé) !
Comme pour les autre tomes, Arwen Elys Dayton ne ménage pas ses personnages, ils vont d’espoir en désillusions et doivent alors repenser tous leurs plans, reprendre tout à zéro. La victoire n’est pas un chemin facile et elle a souvent le goût amère de ce qu’ils ont dû laisser en cours de route.
Je ne sais pas où Arwen Elys Dayton a trouvé tout ça, mais on ne peut pas lui reprocher de manquer d’imagination. Et le tout tient parfaitement la route ! Son univers est très bien pensé, elle crée sa propre « mythologie » et j’ai adoré découvrir tout ça au fil des pages.
Je ne m’attendais pas à découvrir tant de choses, mais ça en explique pas mal d’autres. Et surtout, pour une fois, je suis totalement en accord avec la fin.

Je remercie la Collection R pour cette lecture.

5/80

Les clans seekers livre 2 – Le passé est sans pitié – Arwen Elys Dayton

Éditeur : Robert Laffont / Collection R
Nombre de pages : 423
Date de parution :  21 avril 2016
Prix :  18,90€ Notepaillons4.5

816heY53L3LRésumé : Quin Kincaid est une Seeker. Cet honneur est son héritage, une noble fonction transmise de génération en génération. Mais ce qu’elle a appris la nuit de sa promesse solennelle a changé son monde à tout jamais. Ce pour quoi elle a prêté serment n’est qu’une monstrueuse imposture : loin des idéaux chevaleresques, sa charge de Seeker la condamne à la barbarie. Son père s’avère être un tueur, son oncle un menteur, sa mère une victime collatérale. Et le garçon qu’elle a un jour aimé vit désormais pour se venger, de la famille de Quin en premier lieu. Quin n’est pourtant pas seule. Shinobu, son plus vieux compagnon, pourrait bien être l’unique personne à qui elle peut se fier. L’unique personne aussi désespérément en quête de réponses qu’elle.
Mais plus ils creusent dans le passé et plus le tableau s’assombrit. Il y est question de familles de Seekers ancestrales, disparues depuis longtemps, d’alliances troubles, et, pire encore, d’un plan funeste mis en branle il y a plusieurs générations, qui a le pouvoir de tous les détruire.

Mon avis : J’étais restée sur un avis mitigée sur le premier tome, j’étais donc curieuse de voir comment allez évoluer la suite…

Je vais éviter le résumé personnel parce que la 4ème de couverture est assez complète et, surtout,  je ne sais pas par où le commencer 😛

Je peux vous affirmer d’entrée que dès le début je me suis fait happer par ce deuxième tome ! Contrairement au premier j’ai adhéré à l’histoire et à l’univers et je me suis laissée porter par les événements. Et pour une fois, je me suis souvenue de suite de toute l’histoire du premier tome ! C’est assez rare pour le mentionner.
La particularité de ce tome c’est qu’on suit également les aventures de Catherine la mère d’un des seekers et que grâce à elle, le voile se lève sur par mal de questions posées lors du 1er livre. J’ai adoré découvrir le penchant caché de l’histoire, ces choses à peine abordées lors du tome précédent. On découvre petit à petit la déchéance des seekers et comment ils en sont arrivé là. C’est vraiment quelque chose qui m’a passionnée.
J’ai également trouvé les personnages plus attachants que dans le tome précédent. On comprend mieux leurs motivations, on voit leur évolution… tout ça grâce au changement de narrateur. J’aime connaitre tout ce qui se passe dans la tête de chaque personnage. Bon, je n’adhère pas à chacune de leurs pensées, mais ça permet de mieux appréhender l’ensemble.
La fin de l’histoire est tout bonnement affreuse, mais je commence à m’habituer à ses auteurs sadiques qui aiment nous torturer jusqu’à la sortie du tome suivant.
Inutile de vous dire que j’ai hâte de lire la suite !

47/80

47/80