Les Royaumes invisibles tome 1 – La Princesse maudite – Julie Kagawa

Éditeur : Harlequin / Darkiss poche
Nombre de pages : 412
Date de parution : 22 octobre 2014
Prix : 7,50€ Notepaillons2

519OC6CTuYLRésumé : Ethan a disparu… A la veille de son seizième anniversaire, Meghan découvre qu’on a enlevé son petit frère. Dans le même temps, elle apprend qu’elle est une fille fée, la princesse maudite d’un royaume invisible dont il lui faut franchir la porte si elle veut retrouver Ethan. Prête à tout, Meghan accepte de passer de l’autre côté du miroir au risque de sa vie. Et, sitôt transportée dans la forêt magique, elle voit se dresser en travers de sa route le prince Ash, le plus dangereux des êtres dangereux qui peuplent les royaumes invisibles…

Mon avis : J’avais très envie La livre ce livre et de commencer cette série pour deux raisons. La 1ère parce que j’en avais beaucoup entendu parler et la 2ème parce que j’ai beaucoup aimé l’autre série de l’auteure publiée dans la même collection : Blood of eden.

Meghan est une jeune fille solitaire La 16 ans. Elle vit dans une ferme avec sa mère, son beau père et son demi-frère. Elle n’est pas trop populaire au lycée, mais ce n’est pas vraiment ce qui la préoccupe. Elle a son équilibre et il lui convient. Mais tout voile en éclat quand son petit frère disparaît.

J’ai commencé ce livre pleine d’entrain, et j’ai plutôt bien accroché dans les premières pages. J’ai aimé découvrir Meghan, sa famille, sa vie… Cela ressemblait un peu à un roman contemporain jeunesse. Mais j’attendais avec impatience l’arrivée du fantastique dans l’histoire. Et c’est là que j’ai été perdue. À partir du moment où Meghan entre dans « les royaumes invisibles » je me suis ennuyée. J’ai trouvé que c’était long et que ça traînait en longueur. Je n’ai pas du tout adhérer à ce monde. Il est pourtant bien décrit, très détaillé et bien imaginé, mais je suis passée totalement à côté. L’auteure a réussi à personnaliser ce monde de la fearie et d’en faire quelque chose d’original, mais il n’a pas réussi à me séduire.
L’intrigue par elle même est bien, même si le départ n’est pas très original, l’arrivée est plutôt bien trouvée, je ne m’attendais pas à ça, c’est ce qui a d’ailleurs ranimé mon intérêt sur la lecture. Ça et le personnage de Meghan qui est vraiment attachant, j’aime son caractère trempée et son humour. C’est d’ailleurs assez frustrant d’aimer un personnage et pas son histoire.
J’ai fini ce livre, mais j’ai eu un peu de mal, si je ne l’avais pas terminé, ne pas savoir ce qui arrivait à Meghan et son frère ne m’aurait pas chagriné. L’histoire n’est d’ailleurs pas terminée, d’autres aventures attendent Meghan dans les prochains tomes, mais je ne pense pas que je les lirai…

Le petit plus : toute la série a déjà été éditée chez Darkiss, donc pour les impatients pourront vite assouvir leur curiosité.

Je remercie les éditions Harlequin et la collection Darkiss pour cette lecture.

27/100

27/100

6/60

7/60

Blood of eden tome 3 – Forever humaine – Julie Kagawa

Éditeur : Harlequin / Darkiss
Nombre de pages : 374
Date de parution : 22 octobre 2014
Prix : 14,50€ Notepaillons5

51i68Ed7G1LRésumé : Humaine ou monstre ?
Dans un monde dévasté, où la vie semble ne plus avoir de valeur et où les alliances se défont aussi vite qu’elles se concluent, Allie affronte ses jours les plus sombres. Elle va devoir atteindre la Cité d’Eden, seul refuge qui lui reste, alors que Sarren, son ennemi juré, a semé le chaos sur la route qui y conduit. Pour réussir, et sauver les Humains d’Eden, Allie n’a qu’une arme : laisser parler son côté vampire et se lancer dans une chasse impitoyable. En nourrissant l’espoir qu’elle ne finira pas seule sur cette Terre…

Mon avis : Ce tome est le troisième de cette trilogie et j’étais impatiente de connaître la suite et fin de l’histoire d’Allie.

Ce tome et celui qui va nous dévoiler la fin des aventures de la petite vampire. Je ne vous fais pas de résumé perso, bein voui, ça serait dommage de vous spoiler si vous voulez lire cette série (et il faut la lire, elle est très bien).

Mon impatience de retrouver Allie a été vite assouvie. Dès les débuts on est replongé au cœur de l’histoire qu’on a quitté à la fin du tome précédent, on repart au côté d’Allie, de son géniteur et de son frère sang à travers le pays pour réussir leur « mission ». J’ai beaucoup apprécié leur dynamique. Le duo Allie/Jackal m’a souvent fait sourire voire franchement rire. Ils ont tous les deux de la répartie et passe leur temps à se chamailler, comme de vrais frère et sœur. Leur numéro allège d’ailleurs souvent l’atmosphère de cette course contre la montre.
Ce tome recèle plein de surprises et revirement (mais j’en avait découverte une, si si, suis pas peu fière de moi). La première révélation arrive au milieu du livre et fait prendre à l’histoire un nouveau tournant qui n’est pas inintéressant, loin La là, elle permet d’avoir une fin encore plus appréciable.
Ce livre est aussi plein d’émotions, j’ai parfois eu la gorge serrée. L’auteure réussi à nous faire ressentir tout une palette de sentiments : espoir, colère, rire, pleur, envie de tout laisser tomber… Mais surtout on est tenu en haleine tout le temps de notre lecture. Jusque dans les dernières pages on n’est pas sur d’avoir la fin qu’on veut (faut bien se l’avouer on a tous une petite idée de la fin qu’on aimerait lire).

Je n’ai pas été déçue de la lecture de ce dernier tome. D’ailleurs toute la série est excellente, mélange de vampires et zombies qui raviront les amateurs. Je conseille vivement de la lire. C’est la première fois que je lisais une série de cette auteure et je sens que je vais vite en découvrir d’autres. D’ailleurs le premier tome des royaumes invisibles est bientôt au programme.

Je remercie les éditions Harlequin et la collection Darkiss pour cette lecture.

 

10/100

10/100

Blood of Eden tome 2 – La gardienne d’éternité – Julie Kagawa

 Éditeur : Harlequin / Collection Darkiss
Nombre de pages : 458
Date de parution : 1er novembre 2013
Prix : 15,50€ Notepaillons4.5

1233340_654595424564570_2071677757_nRésumé : « Les vampires ne rêvent pas. Pourtant, moi, Allie, je rêve. Et tous mes rêves me rappellent vers le lieu que j’ai laissé derrière moi, celui où tout a commencé. »
Alors qu’elle le croyait à l’abri du chaos et des vampires, Allie retrouve Zeke à New Covington, la cité de sa naissance. Il lui fait une annonce terrifiante : la catastrophe finale est programmée et, cette fois, personne n’y survivra. Seule échappatoire possible : retrouver le coupable, ensemble. Une traque semée de dangers, dont le moindre n’est pas l’instinct prédateur d’Allie, qui redoute de faire de Zeke sa proie…

Mon avis : Julie Kagawa est une auteure phare dans la collection Darkiss de Harlequin. Cette série a donc été l’occasion de la découvrir et c’est donc pleine de curiosité que je me suis laissée emporter par sa plume pour ce second tome.

Ce livre étant un second tome, je ne vous ferais donc pas de résumé personnel pour ne pas vous spoiler plus que ne le fait déjà la 4ème de couverture.

J’ai retrouvé Allison avec énormément de plaisir. Je l’avais quitté à la fin du tome 1 sur le départ d’une nouvelle aventure et j’étais curieuse de connaître la suite de son histoire. Et je peux vous affirmer de suite que l’auteure ne m’a pas du tout déçue ! Du début à la fin j’ai palpité avec Allie.
Déjà le premier tome était assez haletant mais celui là tient les promesses du premier. On est ballotés d’une révélation à une autre et on se demande à chaque page ce que l’auteure nous à concoctée d’autre et à chaque fois on est loin de ce que son imagination à réussi à trouver.
Le personnage d’Allie est complexe et attachant. Elle est devenue vampire tout en gardant une partie de son caractère d’humaine donnant naissance à une héroïne haute en couleur et capable de nous étonner à chaque rebondissement. Elle n’a jamais les réactions que je lui aurais prêtée et cela m’a permis de me laisser vraiment emportée par l’histoire. Les personnages secondaire sont aussi superbement décrit et on prend plaisir à détester Jackal (ce faux méchant ou ce pseudo gentil) et on frémi d’horreur face à tout ce qu’est capable Serran.
Le monde des vampires est vraiment complexe et foisonne de dégrader de gris, on est craint à un moment pour mieux les comprendre quelques pages suivantes.
Le summum du livre reposant sur cette fin qui nous laisse estomaqué en se disant que vraiment, pour être auteurs il faut avoir un côté sadique très développé !

C’est ce savant mélange qui m’a permis de passe un très bon moment à dévorer ce livre et à me lamenter sur le temps qu’il me reste avant de connaître la fin.

Merci à Darkiss pour cette lecture.

17/60

17/60

 


Cliquez si vous souhaitez acheter.

Blood of Eden tome 1 – Je suis une immortelle – Julie Kagawa

 Éditeur : Harlequin / Collection Darkiss
Nombre de page : 536
Date de parution : 1er décembre 2012
Prix : 16,00€ Notepaillons3.5

9782280285674Résumé : Allie est une rebelle, une « non-enregistrée ». Elle méprise les « larbins » – ces êtres humains qui se sont laissés réduire à l’état de bétail par les vampires devenus les maîtres du monde -, et se bat pour vivre libre, dans la clandestinité. Mais, une nuit, alors qu’elle part chasser sa nourriture, sa vie bascule : elle est attaquée par des enragés et, quand elle reprend miraculeusement conscience, c’est pour s’apercevoir qu’un vampire la tient à sa merci. Un vampire qui met Allie devant un choix impossible : mourir… ou accepter d’être mordue – et devenir à son tour un de ces monstres qu’elle honnit.

Mon avis : Je vois passer des livres de l’auteure régulièrement sur le net et j’ai eu envie de la découvrir. Et quoi de mieux pour ça qu’une série avec des vampires pour la fan que je suis ?

Allie est une non-enregistrée. Rebelle, elle ne veut pas être répertoriée par les vampires et devoir leur donner de son sang deux fois par moi. Elle vivote, survie en marge de la société de city. Elle est la reine de la débrouillardise et jusqu’à maintenant elle s’en sort plutôt bien. Jusqu’au jour où son destin bascule. Elle est mortellement blessée son instinct de survie est le plus fort et elle fait le choix de la vie, même si pour ça elle doit devenir un vampire alors qu’elle les déteste.

J’ai eu un peu de mal à me plonger dans l’histoire. J’ai l’habitude des mondes post-apocalyptiques mais je les ai rarement vu associé aux vampires et de savoir des vampires dans l’histoire m’a un peu déstabilisé au début. Mais la transformations d’Allie change tout. On découvre alors l’histoire des vampires liées à celle des humains et tout prend pleinement son sens.
Allie est un personnage vraiment attachant. Bizarrement j’ai aimé son impulsivité alors qu’elle a tendance à m’agacer chez pas mal de personnage. Ici cela la rend plus entière, plus vivante. Oui, elle réagit parfois un peu vivement mais c’est ce qui fait son charge. Et ce qui fait sa force c’est qu’en devenant vampire, elle essaye de combattre cette impulsivité et surtout ce qui fait l’essence même des vampires. C’est une héroïne forte que j’ai aimé suivre.
Le monde créer par l’auteure est très noir. Il nous décrit la rudesse de la vie quotidienne pour les survivants de l’espèce humaine suite au ravage d’une épidémie. Ça fait même un peu froid dans le dos parce que, si on met de côté les vampires, cela pourrait très bien nous arriver. Les descriptions des grandes villes ravagées sont très réalistes. Je me suis totalement laissé porter par le récit et j’ai hâte de découvrir la suite des aventures d’Allie.

Le petit plus : Le second tome est sorti le 1er novembre et vous découvrirez bientôt son avis sur le blog. L’auteure a aussi une autre série « Les royaumes invisibles », publié également par Harlequin Darkiss que j’ai bien envie de découvrir également.

13/60

13/60


Cliquez si vous souhaitez acheter.