Geek girl tome 2 – Holly Smale

Éditeur : Nathan
Nombre de pages : 411
Date de parution : 26 aout 2014
Prix : 15,90€ Notepaillons5

geek-girl,-tome-2---model-misfit-463584-250-400Résumé : Harriet est désormais mannequin, mais ses préoccupations de geek n’ont pas pour autant disparu. Si la jeune fille est maintenant mieux dans sa peau, elle se morfond de ne plus avoir aucune nouvelle de Nick depuis le baiser qu’ils ont échangé. Les grandes vacances risquent de lui sembler très longues…

Mon avis : J’avais commencé le tome 1 sans grand enthousiasme et j’avais été agréablement surprise, du coup j’étais très curieuse de découvrir le deuxième tome.

Harriet est maintenant mannequin, mais ce n’est pas pour autant que sa vie d’ado est plus facile. Sans oublié que loque l’on a deux mains gauches, elles ne disparaissent pas comme ça du jour au lendemain.

Dans ce tome nous retrouvons Harriet 6 mois après la fin du premier tome. On l’avait laissé à son début de carrière de mannequin et on s’imaginait que tout aller rouler comme sur des roulettes. C’était sans compter sans sa maladresse légendaire.
J’ai passé un excellent moment avec ce livre, j’ai même eu du mal à le lâcher pour aller me coucher (mais le sommeil a quand même eu raison de moi). J’aime toujours autant le personnage d’Harriet, elle arrive à la fois à être prévisible, avec ses listes et ses planning voulant absolument tout programmer, et son côté « Gaston la gaffe » qui met tout par terre. Elle a l’art et la manière de se mettre dans des situations les plus loufoque pour le plus grand plaisir du lecteur. Ce que j’aime le plus chez Harriet c’est son sens de l’humour, elle me fait franchement rire du haut de ses bientôt 16 ans. Malgré les catastrophes qu’elle accumule elle garde toujours le sens de l’humour et c’est quelques choses que j’apprécie. Tout comme j’aime la façon qu’elle a La sortir des informations scientifiques, ou non, à n’importe quel moment et souvent ceux où on s’y attend le moins, et le plus souvent les informations qu’elle distille sont parfois sans queue ni tête.
Bien entendu ce livre est une succession de scènes abracadabrantes qui font autant sourire que haussé les sourcils, parfois on se dit qu’elle cumule peut être un peu trop les gaffes. Mais si elle n’en faisait pas autant le plaisir du lecteur ne serait pas le même.
Du coup, j’attends le prochain tome avec impatience.

Je remercie les éditions Nathan pour cette lecture.

Le petit plus : le 3ème tome est prévu pour le printemps 2015.

89/100

89/100

Geek girl tome 1 – Holly Smale

 Éditeur : Nathan
Nombre de pages : 352
Date de parution : 30 avril 2014
Prix : 15,90€ Notepaillons3

51pvmpl5-eLRésumé : Harriet Manners sait que : – le mot  » momie  » dérive d’un terme égyptien signifiant  » bouillasse noire et gluante « . – la lune s’éloigne chaque année de la Terre, de 3, 8 cm. – lors d’un éternuement, tous les organes s’arrêtent, le cœur compris.Harriet Manners a 15 ans et est une geek. Une intello. Difficile de se faire des amis lorsqu’on porte une telle étiquette. Alors, lorsqu’elle se retrouve choisie malgré elle par une agence de mannequins, elle se dit que c’est l’occasion de changer son image. Mais parviendra-t-elle à passer de geek à chic ?

Mon avis : J’avais envie d’une lecture légère au milieu de mon week-end marathon (celui de pâques pour ceux et celles qui n’ont pas suivi) et Geek Girl était le livre tout désigné.

Harriet est une ado anglaise comme les autres. Enfin pas tout à fait, elle est un peu geek sur les bords. C’est ça dire qu’elle aime savoir et qu’elle passe beaucoup de son temps libre à parfaire ses connaissances sur le net. Elle a aussi une petit vie à côté avec Nat sa meilleure amie et le lycée. Mais tout cet vie bien programmée va basculer quand elle va être repérée par une agence de mannequins.

D’emblée j’ai été charmée par Harriet et son humour. Ou la demoiselle sait plein de choses et elle a oublié d’être bête, mais elle a aussi beaucoup de répartie, enfin essentiellement dans son journal, c’est un peu différent dans la vraie vie. Son humour m’a beaucoup fait rire. Bon, je dois avouer que son côté maladroite et toutes les bévues qu’elle accumulent y sont aussi pour quelque chose. Cette demoiselle parle beaucoup et elle a l’art et la manière de l’ouvrir quand il ne faut pas, au plus grand plaisir du lecteur. Elle a toujours le mot en décalage pour faire sourire.
C’est donc Harriet pour moi qui fait le livre, parce que l’histoire par elle même n’a rien d’originale. Bon, je n’oublie pas que le public visé n’est pas une adulte de bientôt XX ans, et je pense que ce livre devrait vraiment plaire à sa « cible » les prè-ados de 10/12 ans devraient vraiment s’y retrouver et passer un bon moment.
Les événements s’enchainent logiquement et la fin est toute mignonne, En plus de sa légèreté, le livre arrive à passer aussi un message, celui qui est important pour les ados à savoir qu’il faut s’accepter tel que l’on est, même si à cet âge là, c’est plus facile à dire qu’à faire.
Bref, une lecture que je recommande au jeune public et au plus vieux pour passer quelques heures le sourire aux lèvres.

Je remercie les éditions Nathan pour cette lecture.

57/65

57/65


Cliquez si vous souhaitez acheter.