Tu peux rentrer chez toi – Michael Elias

♦ Éditeur : Le masque
♦ Nombre de pages :  288
♦ Date de parution : 3 février  2021
♦ Prix : 21,90€
♦ Acheter : Amazon

Résumé : Nina a 31 ans, elle aime les chats, Ryan Reynolds et les couchers de soleil. Accessoirement, elle est aussi une inspectrice du Queens coriace et féministe.
Alors qu’elle enquête sur une disparition, elle retrouve l’homme qu’elle cherchait au fin fond d’un entrepôt, ligoté à un diable, une balle dans la tête.
Les parents de la victime pointent du doigt Susan, l’épouse, qu’ils accusent d’être violente et manipulatrice. Mais Susan a un alibi, et pas des moindres : elle était dans un centre pour femmes battues le soir du meurtre. Un lieu qui n’est connu de personne, pas même de la police, et vers lequel plusieurs affaires classées convergent pourtant. Chaque fois, des meurtres d’hommes violents. Et chaque fois, le même alibi pour les veuves.
Pour tirer cette affaire au clair, Nina décide d’infiltrer l’endroit. Mais elle ne sait pas à qui elle s’attaque… Car lorsqu’il s’agit de survivre, la morale n’a pas sa place et la justice emprunte mille visages.
Un thriller brillant, tout en nuances, qui explore le pouvoir et les limites de la vengeance.

Mon avis : Après quelques avis de lectures jeunesses, me voici repartie sur un roman policier.

Nina est une flique qui ne s’en laisse pas compter. Quand l’enquête qu’elle mène pointe vers un refuge pour femmes battues, elle n’hésite pas et l’infiltre. Mais est-elle vraiment sure de ce qu’elle va découvrir ?

Dès le départ, l’auto description de Nina m’a plu et m’a fait sourire. Elle fait preuve de beaucoup de dérision et surtout de beaucoup de réalité. Nina sait qui elle est, où elle va et quel en est le prix à payer. On découvre sa vie petit à petit. Au détour de son enquête, elle nous plonge dans son passé. Cela m’a un peu déstabilisé au début, mais je m’y suis fait, j’avais même hâte d’en savoir plus parce que cette Nina, sous ses airs de parler beaucoup d’elle est quand même un peu mystérieuse ! Rassurez-vous, ma curiosité a été satisfaite, et la votre le sera aussi.
D’ailleurs j’ai particulièrement aimé que les personnages du roman, héroïne comprise, soient tout en nuance de gris. Personne n’est blanc ou noir, il y en a juste des plus gris foncé de d’autres, ou des plus gris clair que d’autre (c’est comme vous voulez). Et ça, ça colle vraiment à la réalité.
L’intrigue est bien faite. Je dirai même, très bien faite ! Toute prise que j’étais dans la narration décousue, je n’ai pas vu arriver certaines choses et j’ai adoré ça. J’aime être prise au dépourvu lorsque je lis un roman policier. Bon, d’accord, certains éléments étaient prévisibles, et je trouve que l’après dénouement est un peu trop facile, mais j’ai vraiment passé une excellent moment avec ce polar.

Je remercie Les éditions du Masque et Netgalley pour cette lecture.

Une réflexion sur “Tu peux rentrer chez toi – Michael Elias

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.