D’ombre et de lumière tome 1 – La tueuse de l’ombre – Céline Musmeaux

Éditeur : Jean-Claude Gawsewitch éditeur
Nombre de pages : 93
Date de parution :  4 novembre 2011
Prix : 15,00€

412Anj47RMLRésumé : Le cœur d’Émilie s’est figé après la tragédie qui a touché sa famille. Elle est maintenant une tueuse, l’ombre d’un jeune mercenaire qui l’a prise sous son aile à ses quatorze ans. Léon est le fils du chef du clan qui a anéanti sa vie passée et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est collant. Il est persuadé que la jeune femme qui reste de marbre à chaque meurtre a toujours un cœur. Alors qu’une mission les conduit sur sa terre natale, les souvenirs de son passé réveillent sa souffrance d’avoir perdu ses parents ainsi qu’Adrian, son meilleur ami et premier amour. Tout cela délie petit à petit son cœur… Émilie retrouvera-t-elle la lumière ?

Mon avis :  J’ai découvrir des auteurs français. Voir que finalement nous n’avons rien à envier aux auteurs d’outre Atlantique. Quand j’ai eu l’occasion de lire un livre de Céline Musmeaux que je ne connais pas, et qu’en plus la 4ème de couverture m‘a donné envie, ne j’ai pas su résister.

Emi est devenue une tueuse, esclave de mercenaires, depuis que toute sa famille a été tuée alors qu’elle avait 14 ans. Depuis, elle n’est plus que l’ombre d’elle-même.

Autant j’étais enthousiaste à l’idée de lire se livre, autant ma déception a été grande. Si vous suivez mon blog depuis quelques temps et que vous lissez régulièrement mes avis, vous savez que je critique rarement un livre, j’arrive toujours à y trouver du bon. Là, j’ai eu beaucoup de mal…
La première chose qui m’a interpelée c’est que les personnages ne discutent pas, ils passent leur temps à se crier dessus. Chaque phrase est ponctuée d’un point d’exclamation. Je me suis dis au départ que cela venait de la situation, mais au bout d’une cinquantaine de pages, il m’a bien fallu admettre que cela durait tout le long du livre. Autant j’aime les livres avec beaucoup de dialogue parce que je lis plus vite (ou du moins j’en ai l’impression) autant des personnages qui s’invectivent à longueur de pages, cela devient fatiguant !
De plus, j’ai eu l’impression qu’il y avait beaucoup de répétition et que du coup l’histoire n’avançait pas. Quand on finit un chapitre sur une phrase et qu’on la retrouve mot pour mot après quelques lignes sur le premier paragraphe du chapitre suivant, on se pose la question de savoir si on avance.
Je n’ai pas accroché aux personnages non plus. J’ai trouvé Emi trop geignarde, qui ne fait que ressasser le passer, en disant qu’elle est vide de l’intérieur tout en pleurant. Je peux comprendre que sa situation est difficile, perdre sa famille et ses amis d’un seul coup n’est facile pour personne, mais j’ai un peu de mal avec les lamentations. J’aime plutôt les personnages forts.
Je suis totalement passée à côté des autres, aucun n’a réussi à retenir mon attention ou à m’émouvoir.
Je n’ai pas vraiment passé un bon moment avec ce livre, pourtant le résumé avait l’air prometteur et je ne continuerai pas la série.

Vous trouverez d’autres avis plus positif ICI et

Je remercie Nymphalis pour cette lecture.

2/80

2/80

Publicités

11 réflexions sur “D’ombre et de lumière tome 1 – La tueuse de l’ombre – Céline Musmeaux

  1. Léna Bubi dit :

    Au début ce livre me tentait assez par sa couverture et son résumé 🙂 Mais j’ai lu pas mal d’avis mitigés et je ne suis plus tellement tentée maintenant =/

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s