The november criminals – Sam Munson

Éditeur : Hachette romans
Nombre de pages : 397
Date de parution : 2 novembre 2016
Prix : 18,00€ Notepaillons3

81edhxysjilRésumé : Addison Schacht, 18 ans. Je deale un peu d’herbe, mais bon, à mon échelle, rien de bien méchant. Je ne glande rien au lycée, mais à mon niveau, ça n’a rien d’étonnant. De toute façon, ce qui vous intéresse, c’est ce qui s’est passé, tout a commencé le jour où Kevin Broadus, un type du lycée, a été abattu. Le jour où, parce que tout le monde s’en foutait, j’ai décidé d’enquêter, avec pelle, ma pote  » et plus si affinités ». Après, si vous voulez connaître la suite, il va falloir vous accrocher.

Mon avis : Ce n’est plus un secret :  j’aime les romans policiers. Un roman policier destiné aux ados ? Ça me va aussi !

Addison n’est pas le plus populaire du lycée, ou s’il l’est ce n’est pas pour les bonne raisons. Quand un élève du lycée est assassiné sur son lieu de travail, il est comme tout le monde un peu choqué. Mais, même s’il ne le connaissait pas vraiment, il décide de mener l’enquête.

J’ai commencé ce livre pleine d’espoir : celui de lire une bonne enquête et surtout de passer un bon moment… Sauf que j’ai vite été un peu déçue… C’est un roman destinée aux jeunes adultes et je l’ai trouvé long à lire. Souvent les enquêtes policières sont palpitantes, là il y a trop d’introspection de la part d’Addison, le narrateur. Cette enquête n’en est pas vraiment une, c’est surtout un prétexte pour le narrateur de faire le point sur lui-même. On a alors de long paragraphes à lire et très peu de dialogue.
L’histoire par elle-même n’est pas inintéressante, c’est juste que je ne m’attendais pas à ça au vu de la 4ème de couverture et qu’il m’a donc fallu plus de temps pour rentrer dans l’histoire. Addison est un personnage attachant (mis à part son addiction, mais là c’est une question de principe qui m’est propre), il a été un peu malmené par la vie et ne s’en sort pas trop mal finalement. C’est d’ailleurs ce meurtre et sa résolution qui va lui faire remarquer qu’il n’est pas si mal loti. Finalement c’est plus un livre initiatique qu’une enquête policière.
Passé les premières pages où j’ai eu du mal à entrer dans l’histoire, j’ai tout de même passé un bon moment lecture avec ce roman.

Je remercie Hachette romans pour cette lecture.

23/65

23/65