Mortelle dédicace – Elly Griffiths

♦ Éditeur : Hugo Thriller
♦ Nombre de pages :  409
♦ Date de parution : 6 mai 2021
♦ Prix : 19,95€
♦ Acheter : Amazon

Résumé : La mort de Peggy Smith, âgée de quatre-vingt-dix ans, n’a rien, a priori, de suspect… C’est ce que tout le monde pense jusqu’au moment où Natalka, son aide de vie, découvre que la vieille dame se sentait suivie…
Au moment de ranger les affaires et les nombreux romans policiers de la défunte en vue de la vente de son appartement, Natalka découvre une curieuse carte de visite sur laquelle il est écrit : Peggy Smith, consultante en meurtres. Elle remarque aussi que de nombreux livres lui sont dédicacés :  » À PS : merci pour les meurtres « . La nonagénaire avait donc pour habitude d’aider les auteurs de romans policiers en panne d’inspiration…
Natalka, prête à tout pour découvrir ce qui est arrivé à Peggy Smith, embarque avec elle dans sa quête de la vérité les amis de Peggy Smith : Benedict (qui a renoncé à devenir prêtre pour finalement tenir un café) et Edwin (ancien journaliste de quatre-vingt ans). Lorsqu’elle se fait menacer par une personne masquée et armée venue récupérer un mystérieux ouvrage, elle prévient la lieutenant Harbinder Kaur afin qu’elle mène l’enquête.
Cette mort est finalement très suspecte…

Mon avis : Depuis quelques temps, je suis revenue à mes premières amours : les policier. J’ai de plus en plus l’envie d’en relire. Je me suis donc laissée séduire par le résumé de celui-ci.

Quand Peggy, une vielle dame, meurt dans une maison de retraite, cela n’a rien d’anormal quand celle-ci a plus de 92 ans. Cela le devient quand son aide à domicile découvre qu’elle était consultante ès meurtre. Natalka emmène alors avec elle Edwin, le vieux voisin, et Benedict le cafetier du coin. Aider de lieutenant Kaur, ils vont démêler cet imbroglio.

Ce roman policier est à classer dans les cosy mystery. Pourquoi ? Parce que même si l’on enquête sur des meurtres, ceux-ci ne sont pas barbares et les pages ne dégoulinent pas de sang.
J’ai bien aimé mener l’enquête avec ce petit groupe hétéroclite, assez mal assorti, mais qui prouve assez bien le dicton « l’union fait la force ». En combinant leur façon différentes de réfléchir ils arrivent au bout de toutes les énigmes.
Cette petite troupe est très attachante et c’est un plaisir de les suivre au fil des pages. Mon personnage préféré reste Edwin, j’ai adoré son côté vieille Angleterre et ça façon de s’habiller. A contrario Natalka m’a souvent agacé avec son côté je sais tout ! Et la famille du lieutenant Harbinder avant un côté coloré très plaisant.
Le résultat final est un tantinet tiré par les cheveux et je n’ai pas toujours compris comment les personnages arrivent à certaines conclusions, mais c’est assez agréable de se faire surprendre pas une fin lorsqu’on a l’habitude de lire des livres policiers.
Le petit bémol reste les longueurs qui parfois s’accumulent. Mais dans l’ensemble cela reste un très bon livre policier pour se vider la tête.

Je remercie Netgalley et Hugo thriller pour cette jolie lecture.