Syrli tome 2 – Le pleuple de l’ombre – Meagan Spooner

 Éditeur : Milan / Macadam
Nombre de pages : 400
Date de parution : 8 janvier 2014
Prix : 15,20€ Notepaillons5

946087_10202355635712793_67404743_nRésumé : Traquée. Encore et toujours. Par les hommes-ombres qui sèment la terreur et le chaos. Syrli n’a pas le choix, elle doit fuir. Mais elle est capturée par des hommes sortis de terre, et emmenée dans la ville de Léthé, où règne le tyran Prométhée. Une fois encore, Syrli n’a pas le choix : elle doit combattre. Et rejoindre la résistance. Désormais, elle connaît son destin : faire face à Prométhée.

Mon avis : J’ai lu le tome 1 il y a peu et j’ai dû me retenir de me jeter sur le 2. J’avais peur de ne pas savoir quoi vous dire si je les lisais trop rapprochés dans le temps.

Syrli poursuit sa quête pour retrouver son frère. Quête qui la conduit dans une ville souterraine, Léthé, où la résistance s’organise pour destituer leur dictateur Prométhée. Elle leur prête alors main forte.

J’ai apprécié retrouver Syrli. J’aime particulièrement qui évolue tout en restant fidèle à elle-même et aux valeurs auxquelles elle croit. Elle doit apprendre à accepter sa différence, à s’accepter comme elle est, et c’est un combat de chaque instant. Elle dissimule ses doutes mais reste une jeune fille peu sure d’elle en quête de vérité et de soutien. J’aime son mélange de force et de faiblesses qui en fait un personnage particulièrement attachant.
L’histoire quant à elle reste aussi palpitante qu’au premier tome. Je ne me suis pas ennuyée une seule minute. J’ai suivi les pérégrinations de Syrli et de sa nouvelle petite bande avec passion. Toujours secondée d’Oren et de Nixe, elle fait du mieux qu’elle peut pour aider la résistance de Léthé. Un petit bémol toutefois, dès le milieu du livre je savais où l’auteure allait nous mettre son rebondissement. Alors je ne sais pas si c’est voulu où si j’ai un excellent don de déduction, mais ça m’a juste donné envie de lire plus vite pour savoir si mon hypothèse se vérifiait. Et c’est un sacré plaisir de découvrir que oui. Et c’est encore meilleur quand l’auteur arrive encore à me surprendre. Parce que je savais qu’il y aurait un troisième tome mais je ne savais pas sur quoi il allait portait et je ne m’attendais pas du tout, pour le coup, à la tournure que prend ce dernier volet. Je suis donc très impatiente de connaître la suite. Je m’attends à un happy end, tout en me disant que j’aimerai bien que l’auteure me surprenne avec quelque chose de différent. Bref, les paris sont ouverts !

 

50/60

50/60


Cliquez si vous souhaitez acheter.


Syrli tome 1 – Meagan Spooner

 Éditeur : Milan collection Macadam
Nombre de pages : 402
Date de parution :  16 Janvier 2014
Prix : 15,20€ Notepaillons4

9782745956187-couverture_tailleZoom-300x439Résumé : Dans un monde normal, Syrli pourrait être une jeune fille comme les autres. Aller au lycée. Tomber amoureuse. Se disputer avec ses parents… Mais Syrli ne vit pas dans ce monde-là. Son monde est en lambeaux, l’humanité ne tient qu’à un fil. Une seule ville a réchappé de la destruction, protégée du chaos extérieur par une barrière d’énergie. Pour fonctionner, elle est alimentée par l’énergie vitale dégagée par certains adolescents aux pouvoirs particuliers : les renouvelables. Syrli serait des leurs, mais refuse d’être réduite à une simple batterie humaine. Une seule issue : la fuite.

Mon avis : J’ai découvert ce livre il y a quelque temps déjà, au moment de sa sortie exactement, mais je n’avais pas eu l’occasion de le lire. Voilà qui est réparé et je ne regrette pas du tout ma lecture, loin de là !

Syrli vit dans un monde où la magie est l’énergie vitale au même titre que l’électricité chez nous. Elle est présente en chaque humain et elle est extraite des enfants pour alimenter la ville. Ville qui est d’ailleurs la dernière au monde après les guerres. Mais Syrli découvre qu’elle est différente et elle n’a plus d’autres choix que de fuir à travers ce monde hostile qu’elle ne connait pas.

J’ai été un peu désappointée au début de ma lecture, j’étais un peu perdu pour cerner le monde de Syrli. Je savais que c’était un monde post-apocalyptique mais je n’arrivais pas à en comprendre le fonctionnement. L’auteure dévoile son monde petit à petit et passé les premiers moments de tâtonnement j’ai suivi les aventures de Syrli avec beaucoup de plaisir !
J’ai trouvé le monde inventé par l’auteur plutôt original, se démarquant de tout ce que j’ai pu lire. L’auteur y apporte sa patte, et j’ai aimé évoluer dans ce monde qui associe magie et technologie. Bon, l’auteure reste assez flou sur les circonstances qui ont conduit le monde à ce qu’il est, mais je me dit qu’on en apprendra plus dans les autres tomes et si ce n’est pas le cas cela ne gêne en rien de suivre le déroulement de l’intrigue. D’ailleurs l’intrigue, puisqu’on en parle, est très bien menée. Je me suis laissée porter et comme Syrli j’ai découvert plusieurs rebondissements avec autant d’étonnement qu’elle, pour une fois, je n’avais pas vu certaines choses arriver.
Syrli est un personnage très attachant, entière et peu sure d’elle au début, on la voit évoluer tout le long du livre, les événements la façonne et j’ai aimé ce qu’elle est devenue. Les personnages secondaires sont très bien décrit également, ils contribuent à la cohérence de l’histoire. Par contre je regrette un peu le trio amoureux, déjà vu et revu 😦
La fin du livre nous laisse sur une très grande interrogation, du coup, le deuxième de restera pas longtemps dans ma PAL, croyez-moi.

Merci aux éditions Milan et à la collection Macadam pour cette lecture.

 

45/60

45/60


Cliquez si vous souhaitez acheter.