Let it snow – Maureen Johnson, John Green, Lauren Myracle

Éditeur : Hachette
Nombre de pages :  346
Date de parution : 13 novembre 2019
Prix : 15,90€
Acheter : Amazon

Résumé : 24 décembre. Nuit des miracles ? Ou des catastrophes ? Une terrible tempête, un train bloqué dans la neige. Gracetown : tous les voyageurs descendent ! Gracetown… Bourgade perdue au milieu de nulle part qui vous ferait presque regretter le traditionnel et soporifique repas de Noël. Pourtant Jed, Jubilé, et les autres vont partager le réveillon le plus insolite de leur vie. Dans un café bondé de pom-pom girls ou au détour d’une route enneigée, les rencontres inattendues se multiplient. Les couples se font, se défont et se refondent. Louvoyant entre les flocons, les flèches de Cupidon qui pleuvent sur la ville ne laisseront personne de glace ! John Green, Maureen Johnson, Lauren Myracle : les plumes de trois grands auteurs s’allient pour vous faire rire et rêver d’amour, créant un univers où les anges de Noël ne chôment pas !

Mon avis : Cela fait des années que je vois passer ce roman « Flocon d’amour ». Son adaptation sur Netflix et sa réédition m’ont permis, enfin, de le lire !

Trois auteurs nous livres des romances de Noël légères qui se recoupe, afin de profiter au maximum des personnages.

Je connais John Green, bien évidement en fan de lecture jeunesse/young adut, et Maureen Johnson, dont j’ai déjà lu une série, mais pas du tout Lauren Myracle. Une occasion de la découvrir…
J’ai beaucoup apprécié cette lecture. Elle est légère et sincère, c’est le mot qui me vient après avoir fermé le livre. On sent la pureté qui entoure la magie de Noël. Attention, ce n’est pas mièvre pour autant. On est loin des histoires trop édulcorée. Des personnages non-sincères, il y en a, limite un peu tordu même, mais on reste sur une note positive. De toute façon, c’est clairement le but du roman : que le lecture passe un bon moment avec une lecture facile qui met du baume au cœur, et ce but est très bien atteint.
Ce qui est également intéressant c’est que les histoires se passent au même endroit et que les personnages principaux de chaque nouvelle se croisent, sans savoir ce que vivent les autres. Chaque personnage m’a touchée à sa manière et je me suis attachée à tous, même aux personnages secondaires, je pense que j’aurais facilement passé plus de temps avec eux… Certes ils sont un peu naïf et tout se passe peut-être un peu trop bien à la fin, mais c’est justement ce qu’on attend de ce genre de lectures à l’arrivée de Noël.
Je n’ai pas encore regarder le film sur Netflix, mais ça ne saurait tarder…

Je remercie Hachette pour cette lecture.

9/50

 

Au bout de trois – Maureen Johnson

♦ Éditeur : Hachette
♦Nombre de pages : 380
♦ Date de parution : 5 juin 2019
♦ Prix : 15,90€
♦ Acheter : Amazon

Résumé : Mel, Nina et Avery ont toujours formé un inséparable trio de copines, mais l’été de leurs dix-sept ans va tout changer. Cet été-là, alors que Nina profite des vacances pour participer à un stage scolaire, Mel et Avery commencent une relation qu’elles cachent à tous, même à leur meilleure amie. Cette trêve estivale ne pouvait cependant pas durer et, peu de temps après la rentrée, Nina découvre leur secret.
Mel et Avery doivent alors faire face au regard des autres, à l’intolérance et au rejet, mais aussi au regard qu’elles portent sur elles-mêmes. D’autant que même si Nina essaye de les soutenir, elle se pose des questions. Et peu à peu, le trio explose.

Mon avis :  Je connaissais la saga fantastique de cette autrice mais pas ce qu’elle écrit de contemporain. Voilà une lacune réparée.

Nina, Avery et Mel sont 3 amies qui se connaissent depuis la maternelle. Elles ont tout vécu ensemble. Mais cela change quand un été Nina part en université d’été et que ses amies restent pour travailler dans un restaurant.

J’ai bien aimé les personnages. Elles sont toutes les trois différentes et leur amitié est vraiment touchante. Mais j’ai eu envie de les secouer toutes les trois à des moments différents de l’histoire. Ce sont des jeunes filles qui se cherchent encore et qui construisent leur vie petit à petit, avec ce qu’elles apprennent et ce qu’elles comprennent. Cela ne va pas sans se blesser les unes les autres, mais c’est comme ça que l’on grandit : en faisant des erreurs et en apprenant de ces erreurs.
L’histoire est plut^t banale et les personnages un peu fades, mais on se laisse porter par leurs vies plutôt calme qui bascule à un certains moment avec des niveaux différents. Elles deviennent adulte et appréhendent les différentes nuances de gris. Elles découvrent que tout le monde peut faire des erreurs et qu’on peut apprendre à les pardonner dans certains cas.
J’ai toutefois été déçue par la fin qui pour moi n’est pas complète. Je n’ai pas eu la réponse à toutes mes questions. Pour ceux et celles qui l’ont lu, avez-vous ressenti la même chose ? C’était plutôt frustrant…
En résumé c’est une jolie petite lecture pour l’été.

Je remercie Hachette pour cette lecture.

41/65

Hantée tome 2 – Un mal souterrain – Maureen Johnson

 Éditeur : Michel Lafon
Nombre de page : 335
Date de parution : 7 mai 2013
Prix : 15,90€ 4

532310_471406762932988_1461272487_nRésumé : Depuis qu’elle a vaincu L’Éventreur et découvert sa véritable identité, Aurora est sous le choc : elle est capable d’exorciser par le simple toucher les revenants de l’au-delà dont un démon a pris possession. Et lorsqu’une vague de morts inexpliquées marque son retour à Londres, elle décide de mener l’enquête, soutenue par les Ombres. Rapidement, elle doit se rendre à l’évidence : un esprit sombre et malfaiteur est à l’œuvre. Elle et son équipe vont le poursuivre sans relâche. La traque ne fait que commencer. ÉCHAPPER A L’INVISIBLE.

Mon avis : J’ai lu le tome 1 l’année dernière et cette enquête policière pour ado parsemée de fantômes m’avait séduite. C’est donc avec impatience que j’attendais le tome 2 et je l’ai commencé avec plaisir.

Après des débuts plutôt fracassants avec son don, Rory retourne au lycée. Malheureusement ce n’est pas facile de le cacher à tout le monde. Elle se retrouve à mentir régulièrement et elle s’embrouille souvent. Sans parler que son don s’est développé et que cela en fait quelqu’un de très particulier. Difficile de gérer tout ça quand on a 17 ans…

On retrouve Rory quelques jours après la fin du roman précédent. Elle se remet doucement et n’a qu’une hâte, retourner au lycée (là j’ai eu du mal à comprendre ^^). Rory est toujours aussi attachante, très bavarde, elle aime parler pour ne rien dire, un peu comme moi, c’est peut-être pour ça que je l’affectionne tout particulièrement. Elle est très naturelle, fraiche, divertissante. De prime abord elle peut même paraître futile et superficielle, alors que non. C’est une jeune fille intelligente et forte, qui fait fasse à des événements hors du communs que nombre de personnes auraient eu du mal à affronter. C’est un savant mélange de fraicheur, naïveté, courage et caractère qui me plait totalement !
L’univers de l’auteur est un chouilla glauque, de quoi coller au monde des fantômes et ravir les aficionados du genre (donc bibi). Tout cela paraît très crédible, et le soir on se surprend à regarder par dessus son épaule au moindre bruit suspect.
L’histoire de ce tome est tout aussi palpitante que celle du premier. Je me suis laissée porter tout du long et j’ai dévoré le livre en deux jours ! Rory essaye de trouver sa palace, de composer avec son don et découvre des éléments alarmants… Certaines choses étaient prévisibles et d’autres pas du tout. Comme cette foutue fin ! Je ne sais pas ce qu’on les auteurs en ce moment, mais visiblement la mode est de jouer avec nos nerfs ! C’est quoi cette fin ? Et on aura la suite quand ??

Je remercie les éditions Michel Lafon pour cette lecture.

mutipetit2 copie copie

27/35


Cliquez si vous souhaitez acheter.