Mon client et moi – Margaux Lannuzel

♦Éditeur : Larousse
Nombre de pages : 202
♦Date de parution : 14 septembre 2022
♦Prix : Papier : 17,95€, Numérique : 12,99€
♦Acheter : Amazon

Résumé : Braquage, meurtre, viol ou terrorisme… Derrière des dossiers criminels, dix avocats pénalistes parlent à coeur ouvert du client ou de la cliente qui les a touchés, effrayés, déçus… Celui ou celle qui, souvent, les a poussés à réfléchir au sens de leur métier.
Recueillies par Margaux Lannuzel, ces confidences rares nous plongent de manière inédite dans la relation complexe et fascinante entre un avocat et son client et soulèvent les questions que nous nous posons tous : Comment défendre
un « monstre » ? Comment soutenir le regard des victimes quand on est dans le camp du meurtrier ? Peut-on s’attacher à un criminel ? Arrive-t-il à un avocat d’avoir peur de son client ?
Au fil de ces récits, l’autrice esquisse une réflexion sur des questions fondamentales telles que le rapport des avocats à la vérité ou la distance qu’ils placent entre eux et ceux qu’ils défendent, avec pour volonté de brosser le portrait de l’humain sous la robe.
« Un client, c’est à la fois mon pire ennemi – d’ailleurs, la plupart du temps, il est assis dans mon dos – et celui pour qui je me bats et je me battrai jusqu’à la mort, comme un fantassin pour son drapeau.»
Me Louise Tort

Mon avis : Je suis une grande amatrice de podcast criminels (qui l’aurait cru avec tous les livres policiers que je lis ? 😉 ). Mais je ne connaissais pas celui là. Pourtant les procès, j’apprécie cela aussi. Alors je me suis laissée tenter par ce livre pour le découvrir.

Margaux Lannuzel est journaliste à Europe 1 et a en envie d’interviewer des avocats. Par pour qu’ils racontent leurs procès les plus célèbres, ça, pour les amateurs comme moi, on les connait déjà presque tous, mais pour qu’ils parlent du lien qu’ils ont avec leurs clients. Et plus particulièrement un lien qui les a marqué et qui a peut-être changé leur vie, ou du moins leur façon de voir la vie.
Je connais très peu le métier d’avocat. J’en sais ce que l’on voit des séries, en plus, je regarde surtout des séries américaines en plus. Et ce que l’on voit dans les séries est bien souvent tronqués.  J’en ai appris un peu plus avec ce livre. Surtout sur cette relation particulière entre un avocat et son client. J’ai aussi découvert que ces avocats partagent bien souvent la même valeur : celle de croire que tout le monde a le droit d’être défendu quelque soit le crime pour lequel il est accusé. Je n’étais pas d’accord avec cela au début de ma lecture, et ils m’ont fait changer d’avis. À part dans les cas extrêmes, derrière chaque accusé, il y a un homme ou une femme qui bien souvent menait une vie comme vous et moi avant qu’il/elle ne commette cet acte qui l’a mener en prison.
Ces histoires sont tout en nuance et elles sont à lire par ceux qui aiment les enquêtes policières et les fait divers.

Je remercie Larousse pour cette lecture.