Hantée – Christina Lauren

Éditeur : Hugo Romans
Nombre de pages : 327
Date de parution :  7 janvier 2016
Prix :  17,00€

9782755625493FSRésumé : Delilah Blue n’a d’yeux que pour Gavin. Le regard ténébreux et la silhouette toujours parée de noir, le garçon a l’air de sortir tout droit de l’univers sombre et – il faut l’avouer – franchement tordu de ses dessins. Tout chez lui est bizarre, jusqu’à la vieille bâtisse dans laquelle il vit, qui donne une sorte de cachet inquiétant à leur petite ville. Lorsque Gavin décide d’emmener Delilah chez lui, un privilège exceptionnel, elle découvre avec stupeur que les lieux semblent capables de communiquer. Cheminée, par exemple, allume sur demande son propre feu. Lit s’agrandit selon les exigences de Gavin, et Piano lui a appris à jouer lorsqu’il était petit… Très vite, Delilah va comprendre que ce qui vit ici n’est pas humain…À quel prix gagnera-t-elle le droit d’aimer le propriétaire de ces lieux tourmentés ?

Mon avis : J’aime les histoires qui font peur depuis que je suis ado donc quand j’ai lu ce résumé il fallait absolument que je découvre le livre !

Délilah revient dans son lycée après 6 ans d’absence. Elle retombe alors sur le charme de Gavin qui est resté tout autant mystérieux.

J’ai lu ce livre très rapidement, je n’ai eu aucun temps mort et surtout aucune envie de le lâcher !
Dès le début  j’ai adopté le personnage de Delilah, j’ai aimé son franc parlé et son côté désabusé. Elle ne se voile pas la face sur sa situation, sur sa famille mais elle n’en est pas pour autant agressive ou à se plaindre. Au contraire elle prend sa vie en main et fait avec ce qu’elle a. J’ai tout particulièrement aimé sa façon de dire ce qu’elle pense au moment où elle le pense et sans aucun filtre. Ça passe ou sa casse. Au lycée et avec ses amis ça passe plutôt bien, à la maison pas vraiment. Mais c’est souvent le cas pour les ados.
Gavin est un peu plus atypique, avec un look déjà moins passe partout mais il n’en reste pas moins accessible. L’histoire qu’ils ont est également simple et coule de source. Non ce qui fait la particularité du roman c’est la maison dans laquelle vit Gavin. C’est une maison animée ou chaque objet donne l’impression d’être une personne. Je n’en dirais pas plus pour éviter de vous gâcher la découverte et surtout pour vous faire votre propre point de vue. Mais je peux déjà vous dire que j’ai totalement adhéré.
J’aime particulièrement ce genre d’ambiance qui fait frissonner parce que l’on arrive pas à tout cerner avant la fin. Et même à la fin du roman on n’a pas forcément la réponse à toutes nos questions et c’est ce qui continue à me faire frissonner même quelques jours après ma lecture.

Je remercie Hugo romans pour cette lecture.

20/80

20/80

Hantée tome 2 – Un mal souterrain – Maureen Johnson

 Éditeur : Michel Lafon
Nombre de page : 335
Date de parution : 7 mai 2013
Prix : 15,90€ 4

532310_471406762932988_1461272487_nRésumé : Depuis qu’elle a vaincu L’Éventreur et découvert sa véritable identité, Aurora est sous le choc : elle est capable d’exorciser par le simple toucher les revenants de l’au-delà dont un démon a pris possession. Et lorsqu’une vague de morts inexpliquées marque son retour à Londres, elle décide de mener l’enquête, soutenue par les Ombres. Rapidement, elle doit se rendre à l’évidence : un esprit sombre et malfaiteur est à l’œuvre. Elle et son équipe vont le poursuivre sans relâche. La traque ne fait que commencer. ÉCHAPPER A L’INVISIBLE.

Mon avis : J’ai lu le tome 1 l’année dernière et cette enquête policière pour ado parsemée de fantômes m’avait séduite. C’est donc avec impatience que j’attendais le tome 2 et je l’ai commencé avec plaisir.

Après des débuts plutôt fracassants avec son don, Rory retourne au lycée. Malheureusement ce n’est pas facile de le cacher à tout le monde. Elle se retrouve à mentir régulièrement et elle s’embrouille souvent. Sans parler que son don s’est développé et que cela en fait quelqu’un de très particulier. Difficile de gérer tout ça quand on a 17 ans…

On retrouve Rory quelques jours après la fin du roman précédent. Elle se remet doucement et n’a qu’une hâte, retourner au lycée (là j’ai eu du mal à comprendre ^^). Rory est toujours aussi attachante, très bavarde, elle aime parler pour ne rien dire, un peu comme moi, c’est peut-être pour ça que je l’affectionne tout particulièrement. Elle est très naturelle, fraiche, divertissante. De prime abord elle peut même paraître futile et superficielle, alors que non. C’est une jeune fille intelligente et forte, qui fait fasse à des événements hors du communs que nombre de personnes auraient eu du mal à affronter. C’est un savant mélange de fraicheur, naïveté, courage et caractère qui me plait totalement !
L’univers de l’auteur est un chouilla glauque, de quoi coller au monde des fantômes et ravir les aficionados du genre (donc bibi). Tout cela paraît très crédible, et le soir on se surprend à regarder par dessus son épaule au moindre bruit suspect.
L’histoire de ce tome est tout aussi palpitante que celle du premier. Je me suis laissée porter tout du long et j’ai dévoré le livre en deux jours ! Rory essaye de trouver sa palace, de composer avec son don et découvre des éléments alarmants… Certaines choses étaient prévisibles et d’autres pas du tout. Comme cette foutue fin ! Je ne sais pas ce qu’on les auteurs en ce moment, mais visiblement la mode est de jouer avec nos nerfs ! C’est quoi cette fin ? Et on aura la suite quand ??

Je remercie les éditions Michel Lafon pour cette lecture.

mutipetit2 copie copie

27/35


Cliquez si vous souhaitez acheter.