Fight for love tome 2 – Mine – Katy Evans

Éditeur : Hugo Roman
Nombre de pages : 358
Date de parution : 22 janvier 2015
Prix : 17,00€ Notepaillons2

fight_10Résumé : Dans le best-seller international REAL, tome 1 de la série Fight for Love, le si sexy bad boy de la ligue underground de boxe, Remington Tate rencontre enfin son âme sœur. Engagé pour s’occuper de sa condition physique, Brooke Dumas provoque en lui un désir intense et elle devient pour  » Remy  » aussi nécessaire que l’air qu’il respire. Il ne peut plus vivre sans elle. Brooke n’avait jamais imaginé qu’elle ferait sa vie avec l’homme dont toutes les femmes rêvent. Malheureusement tous les rêves ne deviennent pas réalité et au moment où ils ont le plus besoin l’un de l’autre, Brooke doit s’éloigner du ring et donc de Remy. Entre eux la distance et la noirceur s’installent et la seule chose que Brooke puisse faire est de se battre pour l’amour de cet homme qu’elle surnomme  » LE MIEN « .

Mon avis : J’avais lu le tome 1 un peu par hasard, la curiosité aidant un peu. Comme j’avais été plutôt agréablement surprise, je me suis aussi laissé tenter par le deuxième tome.

Remington et Brooke sont enfin ensemble, mais leur vie n’est pourtant pas aussi simple qu’ils ne l’auraient cru.

Autant le premier tome était plaisant, malgré les scènes de sexe avec lesquelles j’ai du mal (mais là c’est moi), autant le deuxième je l’ai trouvé long et ennuyant. L’évolution de l’histoire est originale même si elle est un peu logique quand on y réfléchit bien. On ne s’y attend pas aussi rapidement, mais quand on y réfléchit, l’histoire de Remington et de Brook est rapide elle aussi. Donc l’auteure suit une certaine logique. Seulement tout traîne en longueur. Et Brook m’a profondément agacée. J’aime pas les minauderies et elle n’arrête pas. Alors qu’elle avait plutôt la tête sur les épaules dans le 1er livre.
L’auteur accentue également le côté sex-appeal de Remington, mais vraiment vraiment trop ! J’ai eu l’impression que pas une page n’échappait à l’adjectif sexy pour le définir. C’était un peu lourd à la longue.
Le style d’écriture reste fluide et plaisant. Les sentiments entre Brook et Remington sont vrais et touchant, mais cela n’a pas suffit à me faire passer un bon moment. Je voulais connaître la fin, mais je voulais la connaître vite. J’aurais bien passé pas mal de passages du livres. Je trouvais qu’il n’apportaient rien.
Pour moi c’est une lecture moyenne. C’est dommage parce que j’aime bien Brooke et Remington, mais l’histoire autour d’eux m’a vraiment ennuyée. Du coup, je me tâte pour la lecture du prochain tome…

Je remercie les éditions Hugo romans pour cette lecture.

Real tome 1 – Fight for love – Katy Evans

Éditeur : Hugo Roman
Nombre de pages : 323
Date de parution : 1er octobre 2014
Prix : 17,00€ Notepaillons3

51pkfvfggwlRésumé :  Star de la ligue underground, Tate Remington est un boxeur à l’animalité exacerbée dont le pouvoir de séduction rend folles toutes les filles autour du ring. Depuis qu’il a croisé son regard, la seule femme à laquelle il pense, celle qu’il a choisie, c’est Brooke, ancienne athlète de haut niveau qui, suite à un accident, s’est reconvertie dans la thérapie sportive. Mais pour que leur histoire devienne bien réelle, Remington devra se dévoiler à Brooke… Deux caractères forts qu’un désir charnel intense, pur et obsessionnel consume. Une histoire d’amour sous tension et des personnages d’une rare complexité.

Mon avis : Depuis peu, je suis curieuse des découvrir le genre New adult. J’aime ses personnages torturés et pour une fois les romances qu’il raconte. Du coup, j’ai eu envie de lire ce premier tome de Real (et non, cette couverture n’a rien à voir dans mon choix, puisque je vous le dis ! )

Remington est un boxer underground qui a le vent en poupe. Rien ne peut l’arrêter. Brooke est une athlète qui a dû arrêter de concourir car elle s’est blessée. Quand cet homme impulsif rencontre cette fille trop sage, évidement ça fait des étincelles.

De curieuse que j’étais donc de découvrir ce livre, je suis passée à septique dès les premières pages. Si vous me connaissez vous savez que je suis plutôt réfractaire à « l’amour au premier regard ». Mon esprit cartésien s’y refuse. C’est pourtant ce qui arrive ici, Remington, cet homme qui a toutes les femmes à ses pieds jette son dévolu sur Brooke lors d’un combat, alors qu’elle ne voulait même pas être là. Oui, vous voyez c’est un truc cousu de fil blanc qui me fait automatiquement lever les yeux au ciel. J’y peux rien, j’y crois pas ! Et bien évidement l’héroïne est belle mais ne le sait pas (bein oui obligé dans ce schéma). C’est bien dommage d’ailleurs de commencer ce livre comme ça… Heureusement, cela ne m’a fait arrêter ma lecture, et je l’ai même plutôt appréciée.
Bon, d’accord, l’auteure accumule les clichés : jeune homme taciturne au lourd passé obscure, jeune fille sage peu sure d’elle, aux histoires d’amour inexistantes… J’ai eu l’impression de lire un Harlequin de maman. Ce qui a rattraper le coup c’est le style d’écriture de l’auteure, rapide, sans descriptions qui alourdissent le rythme. Ce qui fait que les pages défilent sans qu’on s’en aperçoivent. De plus, je me suis quand même attachée aux personnages, qui certes ne sont pas originaux, mais qui m’ont parus vrais. Remington a certes un passé tortueux mais l’auteure n’a pas cédé au mélo et ça a donc sonné plus juste. Brooke, m’a bien souvent fait lever les yeux au ciel avec sa naïveté, mais pas autant que les expressions utilisées par l’auteure pour décrire les envies et désirs de Brooke. J’ai aussi bien aimé la fin, pas très originale non plus, mais c’est celle qu’on attend de ce genre de livre.
Bref, j’ai passé un moment divertissant avec ce livre, idéal lors des futurs week-end gris et pluvieux qui nous attendent.

Je remercie Balelio et les édition Hugo Roman pour cette lecture.