La fille du soleil noir T1 – Esprits impurs – M.L.N. Hanover

Éditeur : Milady
Nombre de pages : 372
Date de sortie : 20 janvier 2012
Prix : 8,00€

Résumé : Jayné Heller a toujours refusé de croire à la magie. Il est temps qu’elle change d’avis Son oncle décédé, elle hérite d’une fortune incroyable et d’une mission étrange : combattre une cabale de sorciers appelée le Collège Invisible. Sous l’autorité de Randolph Coin, les membres du Collège invoquent des esprits démoniaques afin d’accroître leur pouvoir. Jayné a du mal à croire à l’existence de la magie mais doit se rendre à l’évidence.

Mon avis : Et voici arrivé le premier livre d’urban fantasy de l’année ! J’ai lu pas mal de livres jeunesses dernièrement et ça m’a fait un peu bizarre de repasser à une police plus petite et plus serrée :-p

Jayné apprend le décès de son oncle et va à Denver pour connaître les modalités de son héritage. Elle découvre alors qu’elle hérite d’une somme colossale mais aussi d’une mission dont elle se serait bien passée ! (Oh ! Pour une fois un résumé très court ^^)

Avec ce livre, je suis retournée à mes premières amours : les enquêtes paranormales ! L’histoire est plus axée sur une enquête avec de la magie et des êtres méchants qui en veulent après notre vie, nous pauvres petits humains. Mais heureusement le destin nous a désigné une héroïne pour nous sauver. Oui, je sais j’ai l’air ironique comme ça, mais en fait j’ai adoré ! L’histoire est vraiment accès sur l’enquête et pas sur la vie amoureuse de l’héroïne, même si nous avons droit à quelques passages.
Ce tome est un très bon tome d’introduction. Nous avons la présentation des personnages, l’équipe qui va aider Jayné dans ses enquêtes, et de la mythologie inventée par l’auteur. De plus, l’auteur pose, l’air de rien, quelques énigmes, quelques questions, qui auront, je pense, leurs réponses dans les tomes suivant.
J’ai beaucoup apprécié le personnage de Jayné, elle est réfléchie et ne fonce pas tête baissé. Par contre je la trouve vraiment zen face à la découverte de ce monde qu’elle ne connaissait pas la veille. Elle l’accepte assez facilement, peut-être un peu trop facilement même, je pense que moi j’aurais un peu pété un plomb si j’apprenais qu’une partie de la population mondiale est parasitée par des « cavaliers », des esprits maléfiques qui transforment les humains en vampire, loups-garous et autres petites bêtes tout aussi sympathiques ! Mais je dois aussi avouer que le monde imaginé par l’auteur est vraiment original et change de tout ce que j’ai pu lire dernièrement.

En résumé, une lecture que j’ai beaucoup aimé et j’ai hâte de me plonger dans le tome 2 qui doit sortir en février. Je remercie livraddict et les éditions Milady de m’avoir permis cette découverte.

Le petit plus : L’auteur est un homme, et je dois avouer qu’au début ça m’a un peu déstabilisée, mais ce n’est pas inintéressant de voir comment un homme perçoit un personnage principal féminin.

2/3 Auteurs nord-américains vivants


Cliquez si vous souhaitez acheter.