Personal demons tome 1 – Lisa Desrochers

 Éditeur : Castelmore
Nombre de page : 352
Date de parution : 6 juillet 2012
Prix: 15,20€

Résumé : Frannie est plutôt du genre solitaire. Jusqu’au jour où Luc, un garçon au charme ravageur et diabolique, débarque dans son lycée. Frannie perd tous ses repères : elle est attirée par Luc et elle sent que cela va lui attirer des ennuis… et ce n’est que le début. Elle l’ignore encore, mais elle possède un don que convoite le Maître des Enfers. Luc n’est sur terre que pour marquer l’âme de la jeune fille… Mais les anges, eux aussi, s’intéressent de près à ce pouvoir exceptionnel. Ange ou démon… Frannie saura-t-elle faire le bon choix ?

Mon avis : Pour ne pas changer mes habitudes récentes, je me lance encore dans la lecture d’un livre jeunesse, mais je ne pouvais pas résister à ce résumé et à cette couverture tout en camaïeu de mauve, cette couleur que j’aime tant.

Frannie est une ado de 17 ans comme les autres, avec ses deux meilleures amies, ses ex, ses sorties, le lycée et les examens de fin d’année qui se rapproche. Mais cette petite routine bien huilée bascule lors de l’arrivé ce Luc au lycée. Bien sûr il est beau, ténébreux et a un côté bad boy qui attire, mais surtout il attire Frannie au delà de toute raison. Rien de bien alarmant en soit, si ce n’est que Luc n’est pas ce qu’il paraît être…

Encore une histoire d’anges et de démons me direz-vous, du bien et du mal qui s’affrontent sur la terre comme si c’était leur terrain de jeux favori et que nous n’étions que des pions. Alors je dis oui et non (oui, je suis pas contradictoire comme fille moi). Car oui, le Paradis et l’Enfer s’affrontent, mais d’une façon assez différente. J’ai beaucoup aimé la mythologie créée par l’auteure.
De plus, l’originalité de ce livre repose sur le changement de narrateurs. Nous avons ici les points de vue de Frannie et de Luc alternativement (même si j’avoue que cela m’a parfois un peu perdue, surtout dans les dialogue) ce qui permet d’aborder l’histoire dans son entier et de mieux percevoir les subtilités du récit.
Pour ceux qui me connaissent et ou qui ont l’habitude de suivre le blog, vous devez savoir que je suis un peu réfractaire à tout ce qui est sentiments dégoulinants, du genre guimauve, mais il n’y a rien de tout ça dans ce livre. Certes Frannie est attirée par Luc, mais elle met ça sur le dos d’une attirance physique pure et dure, à des hormones qui la travaillent vu son âge et pas à des sentiments forts qui naissent dès le premier regard sans comprendre pourquoi. Ici tout est fait dans l’ordre à mes yeux. L’attirance au début qui se mue avec le temps par des sentiments, même s’il est vrai qu’ici l’histoire d’amour est loin d’être facile.
J’ai beaucoup aimé les personnages que j’ai trouvé très crédibles. Frannie est une ado tout ce qu’il y a de normal, avec ce qu’il faut de mystère pour titiller notre curiosité, et Luc est la représentation de ce que je me fais d’un démon : beau, ténébreux et inquiètant.
Bref, je pense que lors de la sortie du deuxième tome qui est prévu pour mi-août ce livre finira dans ma PAL où il ne devrait pas passer trop de temps.

Merci à Livraddict et à Castemore pour cette lecture.