Chère madame ma grand-mère – Elisabeth Brami

♦ Éditeur : Nathan
♦ Nombre de pages :  93
♦ Date de parution : 27 août 2020
♦ Prix : 9,95€
♦ Acheter : Amazon

Résumé :  Olivia a douze ans et demi. Elle habite seule avec sa mère et veut absolument en savoir plus sur sa naissance et sur son père, autour desquels règne le plus grand des secrets. Elle décide d’écrire à une Madame Barrois, dont elle a trouvé le nom dans les affaires de sa mère. Peut-être cette femme âgée, qui semble porter le même nom de famille que le père d’Olivia, en saura-t-elle un peu plus sur ses origines ?

Mon avis : Dans la collection Dyscool, j’ai choisi de découvrir l’histoire de Madame ma grand-mère.

Olivia ne connait pas son père et l’histoire de sa famille. Elle décide alors d’écrire à sa grand-mère pour en savoir plus.

Cet échange épistolaire est très touchant. On découvre une histoire de famille et ses secrets petit à petit, pas à pas et on comprend alors l’importance des non-dits dans cette famille.
Olivia est une jeune fille écorchée à la recherche de ses racines. On sent en elle la détermination et l’envie d’en savoir plus sur son passée. Sa grand-mère est aigrie, seule et pas vraiment ouverte à cet échange. Heureusement qu’elles ont persévéré où jamais elles n’auraient pu être apaisées toutes les deux.
Les secrets de famille peuvent parfois faire plus de mal que la réalité. Il ne faut pas garder pour soi des choses en pensant protéger les autres mais plutôt en parler, échanger et expliquer les choses.
C’est un petit roman qui se lit vite et qui en plus parle de choses essentielles.

Je remercie Nathan pour cette lecture.

10/35

Max et les poissons – Sophie Adriansen

Éditeur : Nathan
Nombre de pages :  64
Date de parution : 27 août 2020
Prix : 9,95€
Acheter : Amazon

Résumé : Un poisson pour bonne étoile.
Max a un poisson rouge ! C’est sa récompense : à l’école, il a reçu un prix d’excellence. Max a aussi une étoile jaune sur la poitrine. Il la trouve jolie, mais ses camarades se moquent de lui et disent qu’elle sent mauvais. Il ne comprend pas pourquoi. Comme il ne comprend pas cette histoire de « rafle » dont parlent ses parents. Ils disent qu’elle aura lieu demain, mais c’est impossible : demain, c’est son anniversaire ! Il sait déjà que sa sœur lui a fait un cadre en pâte à sel et il espère que ses parents lui offriront un second poisson…

Mon avis : J’avais envie de découvrir cette collection destinée aux enfants dyslexiques, et l’histoire donnait envie de la découvrir.

Max est un petit garçon dont la vie va être chamboulée par la seconde guerre mondiale.

L’histoire de Max est celle de milliers d’enfants pendant la seconde guerre mondiale. Mais elle est racontée simplement pour les enfants. pour leur expliquer ce qu’il s’est réellement passer mais avec des mots qui sont à leur portée. Et cela est possible parce que l’histoire est raconté à travers les yeux de Max qui a à peine 8 ans. Cela évite bien des horreurs mais n’empêche pas la tristesse.
C’est une autre façon d’appréhender l’Histoire avec un grand H.
Le récit est simple et les mots compliqués sont écrit de couleur différente pour aider à la lecture. Je n’ai aucun problème de lecture et je l’ai donc lu très vite. Mais ce petit livre est plein d’atouts pour donner envie de lire aux enfants qui ont du mal : un récit court, une mise en page qui facilite la lecture, et une jolie petite histoire.
C’est vraiment une bonne idée de l’avoir créé.

Je remercie Nathan pour cette lecture.

9/35