Bilan 2018

J’ai pris le temps de me poser un peu, pour faire le traditionnel bilan de l’année 2018.
Il est dans la lignée de l’année précédente. Je lis moins, ma vie professionnelle et personnelle étant plus prenante. J’aime toujours autant lire, mais j’en ai moins le temps. Il faut dire aussi que je suis la reine du « trainage »… mais ça c’est une autre histoire.

Quels sont les moments marquants de 2018 ?
*J’ai fait un passage éclair à livre Paris et j’ai été très déçue, pas dit que j’y retourne de si tôt.
* Je suis allée dans le Nord fêter l’anniversaire de ma maman en mars, où j’ai revu toutes mes amies.
* J’ai passé les deux semaines de mes vacances d’été à découvrir Netflix, que je fuis comme la peste depuis… Il m’a bouffé tout mon temps alors que je voulais lire. Netflix c’est le mal !
* Ma meilleure amie est venue vivre dans ma ville, provoquant plus de soirées et d’après-midi ensemble.
* Mon homme a passé une bonne partie de l’année ici, beaucoup moins de travail saisonnier, ce qui là aussi donne lieu à plus de soirées avec les amis.
* Je suis allée en Irlande et j’ai vraiment kiffé ! Je n’ai qu’une envie : y retourner !
* Je suis allée pour la première fois au salon du livre jeunesse de Montreuil et comme j’ai adoré, je sens que je vais y retourner régulièrement. J’y suis allée avec Mylène et on s’est vraiment éclatées ! Elle m’a bluffée avec son énergie et sa bonne humeur inépuisable ! Vive les restos avec les copinautes de lectures : Francesca, Evenusia et Tessa.
* J’ai vu deux fois ma copine Acro et c’est à chaque fois un plaisir. D’ailleurs, je me demande pourquoi je ne la vois pas plus…
* Mon travail me prend toujours autant d’énergie, je rentre parfois le soir avec une seule envie : aller me coucher.
Bref, je dois encore travailler pour équilibrer tout ça !

Niveau lectures…
En 2018, j’ai lu 2 livres de moins qu’en 2017, soit 92. Ce qui n’est pas si mal au vu de tous les éléments cités ci-dessus qui m’ont pris plus de temps que l’année précédente.  Mais je ne désespère pas, pour 2019 j’espère bien lire 110 livres. Oui, je crois en ma capacité d’organisation.

Et en bref, ça donne quoi ? (Toujours merci goodreads)
* Le plus petit livre faisait 90 pages
* Le plus gros 697 pages
* En moyenne mes livres faisaient 330 pages
* Le plus populaire sur Goodreads est 13 reasons why de Jay Asher
* Le moins populaire est Blocus total de Laurent Crevon, que je suis la seule à avoir lu 😛

En tout j’ai lu 30441 pages sur 92 livres Img bookstack 96

Et voici les livres qui m’ont marquée cette année (cliquez sur les couvertures pour avoir l’avis)

Ma PAL finit à 410 livres cette année. Mais je n’ai pas encore fait mon tri de fin d’année, où je retire de ma PAL les livres que je suis finalement certaine que je ne lirais pas. Alors disons que ma PAL est à 400 livres pour commencer cette nouvelle année 2019. Elle a grossi de 50 livres sur l’année et je ne me fixe aucun objectif pour 2019 parce que je sais que je ne les tiendrais pas.

 

 

 

Bilan perso #82

Le mois de décembre a été riche en acquisitions, car, pour la première fois, je suis allée au salon du livre jeunesse de Montreuil ! J’ai adoré d’ailleurs, je vais d’ailleurs tout faire pour y retourner l’année prochaine. Du coup, logiquement, côté bilan, ça pique un peu…

Les petits nouveaux


La légende des quatre tome 2 , Le clan des tigres de Cassandra O’Donnell
La mémoire des couleurs de Stéphane Michaka
Never again de Sarah Dessen
Inséparables de Darco Elie


13 minutes de Sarah Pinborouh
Dry de Neal Shusterman
La tête sous l’eau d’Olivier Adam
Gros sur le cœur de Carène Ponte


Dix jours avant la fin du mon de Manon Forgetton
Nola forever de Fabien Fernandez
Elia, La passeuse d’âme tome 3, Saison chaude de Marie Vareille
Nevermoor tome 1, Les défis de Morgane Crow de Jessica Towsend

À première vue de Colleen Hoover

Les livres lus


Blocus total de Laurent Crevon
Chat-bouboule tome 2,  La nuit tous les chats sont gros de Nathalie Jomard
Le petit grumeau illustré tome 2, Chronique de la lose parentale de Nathalie Jomard
Les cœurs aimants d’Anne Plichota et Cendrine Wolf


L’homme idéal tome 1, Mystery man de Kristen Ashley
The kissing booth de Beth Reekles
Romeo chercher Romeo de Justin Myers
American war d’Omar El Akkad

Soit 13 livres d’arrivées sur mes étagères et 8 de lus ! Ma PAL fait donc un bon de 5 livres. C’est là où je suis contente de moi, parce qu’avec toutes les tentations sur salon du livre jeunesse de Montreuil, cela aurait pu être pire !
Ma PAL finit donc à 410 livres pour l’année 2018. Je me rassure en me disant que ça peut toujours être pire… 🙂

Romeo cherche Romeo – Justin Myers

♦ Éditeur : J’ai lu / Lj
♦ Nombre de pages : 306
♦ Date de parution : 7 novembre 2018
♦ Prix : 13,90€
Achat: Amazon

Résumé : La vie de James n’est plus du tout gay-friendly à Londres. Il gâche son talent à écrire dans un journal à ragots, et tourne en rond dans son studio depuis qu’il s’est séparé d’Adam. Pour lui éviter de se laisser couler, sa meilleure amie le propulse d’un grand clic sur les sites de rencontres, et voilà James lancé dans des blind dates plus ou moins réussis, qu’il raconte sur son blog avec humour et romantisme, sous le mystérieux pseudo «Romeo». Et ce qui était destiné à tromper l’ennui lui apporte soudain la célébrité : sur la Toile, on ne parle plus que de Romeo ! Qui est-il ? Comment le démasquer ? Ravi mais dépassé, James perd carrément le contrôle quand son prince charmant 2.0 se présente enfin, sous les traits d’une star du sport qui ne peut se permettre de sortir du placard…
Une comédie gay d’aujourd’hui, qui parle d’amour, de romantisme et de sexe à l’ère des sites de rencontres et des réseaux sociaux. Subtilement drôle comme les Anglais savent l’être, acérée et pourtant tendre, sincère et pleine d’émotion !

Mon avis : J’ai déjà tenté la romance gay et j’avais été moyennement séduite (on avis sur En mâle de toi ICI)… Mais le résumé de celle-ci avait l’air différent et je me suis dit qu’il fallait donner une seconde chance au genre.

James vient de rompre et pour « s’en remettre » il décide de faire des rencontres afin de rencontrer enfin le bon. Mais en attendant, il enchaine les rendez-vous, et ceux-ci ne se passent pas toujours bien. Il décide alors de les raconter sur un blog, anonymement. Il s’arrêtera quand il aura rencontrer son Roméo.

Dès le début je me suis retrouvée plongé quelques années en arrière quand j’avais découvert Briget Jones. James est son penchant masculin ! J’y ai retrouvé le même plaisir de lecture et le même humour qui m’avait séduite à l’époque. Et tout ça en échappant aux clichés sur les homosexuels. Bien évidement on n’échappe pas au personnage homosexuel haut en couleurs, plutôt bruyant qui connait le plus de ragots, mais dans l’ensemble le tout est assez soft.
J’ai beaucoup aimé James et sa vulnérabilité. C’est un homme qui a la tête sur les épaules mais qui rêve tout de même à l’homme idéal voire carrément au prince charmant.
Sa quête le fait rencontrer une galerie de personnages plus typiques les uns que les autres, on se demande même comment de telle personnes peuvent exister… Mais le tout est raconter avec beaucoup de justesse et d’humour.
J’ai passé un excellent moment lecture avec ce roman, qui m’a réconcilier avec le genre. Enfin, presque, le genre romance gay chik-lit, pas le genre romance-érotique… Bref, faudra que je choisisse bien mes prochaines lectures.

Je remercie Lj pour cette lecture.

[Blog tour] L’homme idéal tome 1 – Mystery man – Kristen Ashley

♦ Éditeur : Éditions Infinity
♦ Nombre de pages : 548
♦ Date de parution : 7 janvier 2019
♦ Prix : 22,00€ broché / 5,99€ Ebook
Achat: Amazon broché ou Amazon Ebook

Résumé : Gwendolyn Kidd a rencontré l’homme de ses rêves. Il est canon et sexy. Ce qui n’était au départ qu’une nuit enflammée entre deux anonymes s’est transformé en un véritable festival des plaisirs, qui dure depuis un an et demi. Étrangement, il ne lui rend visite qu’au beau milieu de la nuit, mais Gwen est persuadée que c’est l’homme qu’il lui faut, et elle ne peut se résoudre à le rejeter…
Hawk Delgado en sait plus sur Gwen qu’elle ne peut l’imaginer. Elle est sublime, entêtée et a peur de s’engager dans une relation. Mais Hawk est confronté à ses propres démons intérieurs qui l’empêchent de se lier véritablement aux autres. Pourtant, lorsque Gwen se retrouve mêlée à de sombres affaires des bas-fonds de Denver, l’instinct protecteur de Hawk prend le dessus. Seul problème : après un aperçu du comportement de mâle dominant de Hawk en plein jour, Gwen n’est plus très sûre qu’il soit l’homme qu’il lui faut…

Mon avis : Bon, vous le savez maintenant, la romance n’est pas mon style littéraire préféré, mais de temps en temps j’aime bien, même si je suis très sélective. Quand on m’a proposé ce blog tour, je me suis dit pourquoi pas…

Gwen a un amant mystérieux depuis 1 an et demi qui  débarque au milieu de la nuit et repart tout aussi furtivement. Jusqu’au jour où sa tumultueuse sœur les oblige à se rencontrer en plein jour.

Alors autant le dire tout de suite : j’ai eu beaucoup de mal avec le début du roman ! Je n’ai rien contre les femmes qui couchent le premier soir, moi la première j’ai eu une période de ma jeunesse assez dissolue. Mais là… Laisser quelqu’un entrer chez soi la nuit, coucher avec et le laisser repartir sans même connaitre son prénom… Je trouve que c’est un peu beaucoup abuser !
C’est dommage parce qu’ensuite ça se rattrape pas mal. Attention, comme je le dis souvent (d’ailleurs j’ai vraiment l’impression d’être vieille et de me répéter) ça ne révolutionne pas le genre. Mais on y retrouve justement les codes traditionnels : la fille indépendante, l’homme beau à tomber et super mystérieux, leur attirance qu’ils ne s’expliquent pas, et surtout leur engueulades mémorables ! Je dois avouer que tout cela fonctionne très très bien ! J’ai souvent eu envie de baffer Hawk et Gwen parce qu’elle, elle ne le baffait pas. Je trouve toujours les héroïnes de ces livres trop indulgentes.
Je pense que je vais tout de même continuer la série, parce que l’histoire m’a bien plu finalement, et que les autres tomes concernent d’autres personnages dont j’ai envie de connaitre l’histoire.

Dans le cadre du blog tour, vous avez la possibilité de gagner un exemplaire Ebook de ce livre en cliquant sur lien ci-dessous, le concours est ouvert jusqu’au 23 décembre 2018.

http://www.rafflecopter.com/rafl/display/c2e67ea5250/?

 

The kissing booth – Beth Reekles

♦ Éditeur : Hachette
♦ Nombre de pages : 187
♦ Date de parution : 18 octobre 2018
♦ Prix : 15,90€
Achat: Amazon 

Résumé : Rochelle et Lee sont amis depuis toujours. Pour la kermesse du lycée, ils créent un « kissing booth », une sorte de « kiosque à bisous ». L’idée semble géniale… jusqu’à ce que Rochelle se retrouve obligée d’animer le stand. Elle qui n’a jamais embrassé personne ! Sacrée ironie du sort. Il y aurait de quoi se débiner si, dans la queue, n’attendait pas… Noah Flyne, sur qui elle craque depuis des années. Leur baiser, digne d’un film hollywoodien, doit pourtant rester secret. Car Noah est le grand frère de Lee… qui risque de très mal prendre cette nouvelle. Rochelle + Noah = conte de fées ou naufrage assuré ?

Mon avis : J’avais adoré le film quand je l’ai vu sur Netflix et j’étais curieuse de découvrir le livre.

Rochelle craque pour Noah depuis quelques années, mais comme c’est le grand frère de son meilleur ami, elle n’a aucun espoir et préfère le regarder de loin. Sauf que parfois la vie vous joue de drôles de tours.

J’avais un peu peur d’être déçue au vu de l’âge de l’autrice et des retours que j’en avais eu, mais j’ai passé un très bon moment avec ce roman.
Au final, il n’y a pas beaucoup de ressemblance avec le film. Je dirais que le film s’inspire de l’idée générale mais qu’il est bien loin de l’histoire racontée par l’autrice.
J’ai aimé retrouver les personnages d’Ella et Noah, je dirais même que j’ai préféré la Ella du roman à celle du livre, et que c’est plutôt l’inverse pour Noah. Mais les deux fonctionne bien ensemble. Beth Reekles met beaucoup plus l’accent sur leur relation conflictuelle et c’est ce que j’ai préféré. J’ai d’ailleurs mieux compris certains éléments du film avec cet éclairage.
Plus j’écris mon avis et plus je me rends compte que j’ai préféré le livre qui finalement est moins mélodramatique. Je me suis aperçue que le film en faisait un peu trop au final.
C’est un gentil livre qui se lit en quelques heures, qui permet de se vider la tête et qui rempli son office de romance toute douce à qui l’on n’en demande pas plus.
En bref, je recommande autant le film que le livre, mais ne vous attendez pas à trouver exactement la même chose dans l’un et l’autre. Je dirais qu’ils sont chacun une version différente de l’histoire.

Je remercie Hachette pour cette lecture.

10/65