L’équipée volage – Rolland Auda

 Éditeur : Sarbacane / Collection Exprim’
Nombre de page : 371
Date de parution : 2 janvier 2013
Prix : 16,00€ 4

couvequipee

Résumé : Rêvons un peu : en 1492, Christophe Colomb n’a jamais découvert l’Amérique. Et aujourd’hui, en 1905, l’empire Incaztèque domine le monde, où la magie a supplanté la science. L’Europe est une myriade anarchique de cités recouvertes par les eaux, les mers
sont parsemées de monstres mutants et de flibustiers.
Au milieu de tout cela, deux piratesses, Barbe-Marie et Rejji, tentent de découvrir la route vers une île mythique : Isocélie. Pour y parvenir, elles devront semer le cruel Phinéas Moog dans les méandres de Massilia, la Cité Flottante. Aider Conan Doyle et Gaston Leroux
à retrouver Sherlock Holmes et Rouletabille, cachés dans Burdigala, cité qui vit du commerce d’esclaves-zombies. Et enfin, traverser l’Atlantique pour découvrir la solution à leur énigme. Mais que cache Isocélie ?

Mon avis : J’ai été d’emblée attirée par la couverture et le résumé, j’aime les histoires loufoques qui déconnectent vraiment de la réalité.

Cette histoire c’est celle d’une équipée de piratesses qui cherche après une île mystérieuse qui a le pouvoir de vous rendre heureux. Rien de bien extraordinaire finalement. Sauf que leur monde lui l’est, extraordinaire ! Imaginez que Christophe Colomb n’a jamais découvert l’Amérique, mais que ce soit les Aztèques et les Incas qui ont découvert l’Europe ? Rajoutez là dessus un côté fantastique avec la brume noire qui attaque n’importe quand. Et voici le monde dans lequel vont évoluer les personnages dont une bonne partie sont détournés de pas mal de romans connus.

Je me suis délectée avec ce livre ! J’ai adoré me creuser les méninges pour découvrir à quel personnage faisait allusion l’auteur avec ces jeux de mots. Certains étaient évident, d’autres avaient besoin de plus de rechercher, sachant que je n’ai pas lu tous les livres dont fait référence l’auteur (mais rassurez-vous, ils sont super connus et même sans les avoir lus, on les « reconnait »).
La deuxième particularité de ce livre, ce sont les notes de l’auteur en bas de page, pour nous donner une précision sur le monde qu’il décrit, sur le passé d’un personnage, sur une coutume, où juste pour se féliciter d’un jeu de mots. J’ai trouvé une bonne partie de ces notes hilarantes, donnant de la fraîcheur au récit.
L’histoire de début, la trame, est assez classique : la recherche d’une île par des pirates. La première touche d’originalité vient du fait que ces pirates sont exclusivement féminin. La deuxième c’est le monde créé par l’auteur et sa galerie de personnages. Et la force de l’auteur est de réussir à ne pas nous perdre avec tous ses personnages que l’on croise dans le roman, moi qui n’ai pas toujours la mémoire des noms, je ne me suis pas sentie perdue. Par contre, j’ai parfois eu du mal à comprendre le monde décrit. Il est vraiment atypique et j’ai parfois eu du mal à visualiser certaines scènes, peut-être dû à mon âge avancé qui me donne peut-être moins de sens de l’imagination… Je me suis sentie perdue dans certains enchainement d’action ou explications, mais rien n’a empêché la compréhension général du livre.
J’ai toutefois été déçue de la fin du livre, que j’ai trouvé un peu baclée. Après avoir suivi les personnages, auxquels je me suis attachée, pendant tant d’aventures, je m’attendais à une fin différente, pas autant « moralisatrice » après autant de fantaisie, ou alors je n’en ai pas tout saisi.

En résumé, j’ai beaucoup aimé ce livre, c’est vraiment une lecture récréative et ludique, qui m’a permis de découvrir l’uchronie (imaginer notre monde si un événement historique avait eu un dénouement différent), que j’ai vraiment apprécié, je pense que je lirais d’autres livres de ce style. Je reste juste sur ma faim, je m’attendais à une fin un peu différente, et j’ai été un peu déçue.

Merci aux éditions Sarbacane pour cette découverte.


Cliquez si vous souhaitez acheter.

mutipetit2 copie copie

9/35

Publicités

Challenge perso – Bilan #12

challengeperso1 copieEt voilà le bilan au bout d’une année ! Et je peux vous dire que ça pique les yeux de le faire !!!
J’ai commencé l’année 2012 à 132 livres et j’avais pour objectif de la faire baisser, mais mon petit doigt me dit que c’est mal parti… Voyons voir…

Ce que j’ai acquis :

9782811208738Le tome 2 de Buffy par plusieurs auteurs

9782811208752Le tome 3 de Charley Davidson, Troisième tombe tout droit de Darynda Jones

couvequipeeL’équipée volage de Rolland Auda

9782330013073La couleur des sentiments de Kathryn Stockette

9782354081454Le tome 2 de l’intégral de Nephilim de Fabien Clavel

(et là je dois avouer que je suis très très fière de ma petite récolte)

Ce que j’ai lu :

9782221130919Le tome 2 de Night School, Héritage de C.J. Daugherty

9782221127209Version Beta tome 1 de Rachel Cohn

9782809807783Le tome 3 de la peau des Rêves, Les chimères de l’aube de Charlotte Bousquet

9782360510467Le tome 2  de Jill Kismet, La prière du chasseur de Lilith SaintCrow

9782811205331Le tome 1 de Zombie thérapie de Jesse Petersen

1109-businessLe tome 2 de Zombie thérapie, Zombie business de Jesse Petersen

9782818903216978281890585297828189060649782818907191

Les quatre tomes du manga Un carré de ciel bleu

9782811208752

Le tome 3 de Charley Davidson, Troisième tombe tout droit de Darynda Jones.

couvequipee

L’équipée volage de Rolland Auda

Pour le mois dernier j’étais arrivé à 193 livres dans ma PAL. J’en rajoute 5 et j’en ai lu 12 celà fait donc ! 193 + 512 = 186. On peut donc facilement en conclure que depuis le début de l’année ma PAL à grossi de 186 – 132 = 54 livres. Aïe, ça fait mal ! J’étais sensé la faire baisser et je n’ai réussi qu’à la faire augmenter !

Bon comme je remets ce petit bilan mensuel pour cette année 2013, j’ai décidé de faire du ménage dans ma PAL, j’ai murement réfléchi et viré plusieurs livres que je ne lirais pas, ils sont là depuis trop longtemps où alors l’envie m’est passée de les lire, tout simplement (je mettrais d’ailleurs une liste de troc/vente à l’occasion) et donc 31 livres ont quitté ma PAL, ce qui nous donne 186 – 31 = 155.

Pour 2013 le but est donc le même : partir de 155 et faire baisser ma PAL.
Ouais, je sais, je suis une grande rêveuse !
Même pas peur !

Charley Davidson tome 3 – Troisième tombe tout droit – Darynda Jones

 Éditeur : Milady
Nombre de page : 413
Date de parution : 7 décembre 2012
Prix : 8,20€ 5+

9782811208752Résumé : Charley, la plus délurée des faucheuses, est de retour ! Mais elle boit des quantités astronomiques de café pour rester éveillée. Sans quoi, elle n’échappe pas à la vision terrifiante qui s’impose à elle dès qu’elle ferme les yeux : Reyes, le fils de Satan qu’elle a emprisonné pour l’éternité. Pourra-t-elle retrouver une personne disparue, apaiser son père grincheux et affronter un gang de motards sanguinaires alors que le fils du Diable refuse de renoncer à la séduire… et à se venger d’elle ?

Mon avis : Troisième opus de Charley que j’avais hâte de découvrir. J’avais lu les deux premiers tomes successivement en septembre et il me tardait de retrouver le caractère de Charley et son petit monde.

Je ne vais pas trop vous en raconter sur ce troisième tome où je risque de vois vous spoiler et ça serait dommage que vous ne découvriez pas par vous même les aventures de Charley. Sachez juste qu’elle y mène une nouvelle enquête, et que le fil rouge de chaque tome se poursuit : qui est Reyes ? Quels sont les réels pouvoirs de Charley ?

Comme avec les précédents tomes je me suis régalée à lire l’histoire de Charley. J’ai lu le livre très rapidement, après un tit moment pour me glisser dedans, qui n’a pas été long. L’humour de Charley fait toujours mouche avec moi. Ses duos comiques avec sa meilleure-amie-voisine-et-secrétaire, ainsi que ceux avec Swopes son ennemi- détective-ami (ouais elle a des relations très bizarre avec les gens qu’elle aime) me font toujours autant sourire voire franchement rire (tout dépend de l’endroit où je me trouve, j’essaye de ne pas ricaner bêtement pendant la pause au boulot). On en découvre un peu plus sur chaque personnages. Petit à petit ils prennent de la profondeur et me touche de plus en plus. Je ne peux pas dire que je n’en aime aucun, tous à leur manière savent me séduire, qui par sa répartie, qui par son entêtement, qui par sa gentillesse voire même par sa bêtise. Sachant que Charley, notre personnage principal, est un joyeux medeley de tout ça ! Je ne me souviens pas avoir eu une telle empathie pour des personnages depuis les Chroniques de San Francisco et ça fait déjà une bonne dizaine d’année que je les ai lu. Il y a une réelle alchimie entre eux et moi. J’ai vraiment du mal à les quitter et pourtant je ne peux m’empêcher de dévorer les pages de chaque livre. Bon, y’a tout de même un tit bémol, je ne trouve pas Reyes si craquant moi, il a même parfois tendance à m’agacer, même si j’aime assez son côté sombre. Nan, ma préférence va à Swopes, que je me représente comme le personnag de Warrick Brown dans les experts (Las vegas). Miam !
Chaque tome nous expose une enquête policière et ça aussi j’aime, parce que oui, la vie de Charley et ses déboires amoureux, c’est bien et drôle, mais mener l’enquête c’est mieux ! Surtout que le mélange des deux est habillement fait.
Je n’ai pas pu m’empêcher de verser ma tite larme à la fin du roman, mais surtout en le remefermant je n’avais qu’une envie c’est de lire la suite ! De là à me mettre à la VO… euhhhhh nan, p’t’ête pas ! (Melliane si tu passes par là n’en profite pas !).

Oh ! Et j’ai une envie maintenant : me réincarner en Charley !!! C’est ma série coup de cœur de l’année !


Cliquez si vous souhaitez acheter.

Zombie thérapie tome 2 – Zombie Business – Jesse Petersen

 Éditeur : Milady
Nombre de page : 281
Date de parution : 23 septembre 2011
Prix :  6,10€ 3.5

1109-businessRésumé : Leur mariage se porte mieux que jamais, ils ont même monté leur petite entreprise d’extermination. Le marché est florissant : plein de zombies et donc plein de clients désireux de s’en débarrasser ! Sauf que… le cours du zombie s’affole quand certains s’avèrent plus difficiles à zigouiller. Une mutation ? Ce serait le début de la crise pour Sarah et David.

Mon avis : Lu dans la foulée du premier qui m’avait séduite, c’est avec plaisir que je suis restée dans l’univers de Sarah et David.

Nous sommes quelques mois après l’apparition de l’épidémie zombie, Sarah et David ont fait de leur métier d’exterminer ces sales bestioles, ce qui leur permet de se procurer des vivres et des armes. Le monde survit tant bien que mal, les gens s’organisant dans des camps et mettant en place des systèmes D. Le couple est d’ailleurs un de ceux qui s’en sort le mieux, jusqu’à un certain boulot assez mystérieux…

Autant le premier tome nous exposait le mode de fonctionnement des zombies et l’adaptation des personnages principaux face à ce nouveau fléau, comme une « plantation » de décor, autant le deuxième tome permet d’approfondir le caractère des personnages et de nous entrainer dans des enquêtes palpitantes.
Le coupe Sarah et David est plus soudés que jamais. Ils avancent ensembles et se sont enfin retrouvés. Face à l’adversité ils ont trouvé le moyen de s’entendre et de travailler ensemble. Ils restent différents l’un de l’autre, mais au lieu de s’affronter perpétuellement, ils sont devenus complémentaires. C’est leur plus grande force : celui qui réfléchit et celle qui fonce s’équilibrent et survivent au milieu de cet apocalypse.
À côté de ce décor de fin du monde et des survivants qui s’organisent, nous découvrons donc le nouveau mode de vie de rigueur pour David et Sarah, et plus précisément leur nouveau métier. Grâce à un système de petites annonces, il viennent en aide à qui a besoin d’exterminer des zombies. Jusqu’au jour où une rumeur plus intrigante que les autres arrivent à leurs oreilles : une nouvelle race de zombie, plus puissant et plus intelligent aurait été découverte. Comme toutes les légendes urbaines, ils ne veulent pas y croire, mais décident de mener l’enquête.

J’ai beaucoup aimé voir ce qu’était devenu le monde après cette invasion de zombies et de voir évoluer Sarah et David. Si en plus il y a une enquête policière, je suis aux anges ! Je regrette juste que Milady n’ait pas publié la suite, vu qu’en VO, 6 titres sont parus…


Cliquez si vous souhaitez acheter.

Zombie thérapie tome 1 – Un cerveau pour deux – Jesse Petersen

 Éditeur : Milady
Nombre de page : 274
Date de parution : 24 juin 2011
Prix :  6,10€ 3.5

9782811205331Résumé : Pour sauver leur couple, Sarah et David tentent une thérapie. Mais en arrivant dans le cabinet, ils découvrent que leur conseiller est en train de dévorer les clients précédents. Cannibales, passe encore, mais ils sont tous morts et devraient se comporter comme tels… Qui a dit morts-vivants ? Désormais Sarah et David doivent non seulement sauver leur mariage, mais aussi sauver leur peau au cœur d une apocalypse zombie. Quoi de mieux pour échapper à la routine ? Avant elle ne rebouchait pas le dentifrice, maintenant elle laisse des bouts de cervelle partout. Avant il passait son temps à jouer à Resident Evil, maintenant, ça lui sert !

Mon avis : Ce livre était dans ma PAL depuis plus d’un an, et il cadrait plie poil avec l’envie de lecture facile et légère que j’ai en ce moment.

David et Sarah suivent une thérapie de couple. Mariés depuis 5 ans, leur couple traverse une mauvaise passe. En arrivant chez leur thérapeute, ils découvre celle-ci en train de dévorer ses patients. Commence alors une course pour leur survie ponctuée de rencontres cocasses et de situations hilarantes.

Le style d’écriture est vraiment léger, l’auteur aborde le thème des zombies de manière humoristique, et, passé les premiers frissons du début (oui, je suis un peu trouillarde, surtout le soir au fond de mon lit), je me suis vraiment laissée porter par les aventures de Sarah et David. Les situations sont d’ailleurs drôles à souhait et cela me donnerait presque (notez bien l’emploi du presque) envie d’affronter une horde de zombies affamés ! Les zombies sont plus idiots que méchants et au final presque inoffensifs. Ils ont toujours un côté effrayant mais il est plutôt mis au service du burlesque.
Les personnages sont attachants et plein d’humour (puisque c’est un livre drôle vous dis-je). L’histoire nous est narrée du point de vue de Sarah et j’adore sa façon de voir le monde et de parler d’elle. Je me suis retrouvée dans pas mal de ses réflexions. Au début c’est un peu la guerre entre Sarah et Dave, mais les situations dangereuses où ils luttent ensemble pour sauver leur vie, les rapprochent. C’était assez plaisant de les voir se rapprocher au fur et à mesure de ma lecture.
Côtoyer les zombies a été plutôt sympathique. C’était mon premier contact avec eux et c’était plutôt concluant. Bon OK, j’ai lu New Victoria, mais ce ne sont pas des vrais zombies la-dedans ! Du coup, j’aurais bien envie d’en découvrir d’autres, des livres de zombies. Et j’ai d’ailleurs directement enchainé avec le tome suivant.

En bref, une petite lecture très sympathique, drôle et fraiche, idéal à lire une soirée d’hiver au chaud sous une couverture, bien calé dans le canapé.


Cliquez si vous souhaitez acheter.