Chronique du soupir – Mathieu Gaborit

Éditeur : Le pré aux clercs
Nombre de pages : 298
Prix : 19,00€

Résumé : Lilas, une naine flamboyante, a choisi de prendre sa retraite de chef de la garde du palais de la Haute Fée pour ouvrir une auberge au bord de la mer, à l’endroit même où Frêne, son époux, s’est « ancré » pour l’éternité. Entourée de quelques amis et de son amant Errence, un elfe, elle mène une existence un peu trop paisible à son goût. Alors qu’elle s’interroge avec angoisse sur son devenir, son fils Saule, pourchassé par un groupe de miliciens au service de la Haute Fée, fait irruption dans l’auberge. Il serre dans ses bras une jeune fille de seize ans, Brune, qui est à l’agonie. Après quelques heures d’hésitation, et bien que pressentant l’immense danger qui émane de façon indicible de la personnalité de Brune, Lilas décide de les protéger envers et contre tous. Dans un monde dominé par les fées, nains, elfes et sirènes affrontent leur destin. Arriveront-ils à conquérir leur liberté ? C’est tout l’enjeu de leur quête.

Mon avis : Allez un peu de fantasy pour changer, ça ne fait pas de mal ! ^^ Et de la fantasy française s’il vous plaît !

Nous sommes ici dans un monde où le cœurs des hommes et des autres créatures fantastique, nains, elfes et autres, est remplacé par une fée. Ce monde était régi par des fées vivants chacune sur une planète et reliées entre elles, jusqu’au jour où celle de la terre trouvant ses habitants trop avides a décidé de couper ce lien et de remplacer nos cœurs par des fées. À cela s’ajoute une histoire de souffle et de soupir que je n’ai pas bien saisi…

J’ai beaucoup aimé le livre, son ambiance, les personnages, l’intrigue… mais je n’ai malheureusement pas tout compris malgré tous mes efforts… Mathieu Gaborit a fait le choix de dévoiler son monde au fur et à mesure de notre lecture, et je pense que c’est ça qui m’a perdu. J’ai compris l’histoire des fées-cœurs (qui est dévoilée assez vite) mais pas cette magie autour du souffle (d’où elle venait et comment elle était « créée »). Ça n’a heureusement pas gêné ma lecture, et j’en ai compris un gros 90%.

 Le style de Mathieu Gaborit est simple et efficace. Sans détour il va droit à l’essentiel n’alourdissant pas le récit de descriptions trop longues. Je dirais même que parfois il va un peu vite, quelques éclaircissement, voire des explications supplémentaires n’auraient pas été de refus. Les personnages sont aussi bien campés, loin des clichés de la fantasy. Le personnage principal, Lilas, est une naine que rien n’impressionne, ancienne chef de la garde de la Haute-fée. Elle est décidée et courageuse et mettra tout en œuvre pour protéger sa famille lorsque son fils Saule viendra demander son aide. Les autres personnages sont du même acabit, avec un caractère affirmé et très tranché les uns des autres.
L’univers crée est cohérent, j’ai apprécié le découvrir page après page, m’étonnant à chaque fois de l’imagination sans borne de l’auteur.L’intrigue est bien menée, même si je l’ai trouvé parfois un peu rapide. Le rythme de l’histoire est vraiment différent de ce que l’on trouve dans les autres livres de fantasy qui sont souvent à « rallonge » ou à tiroirs. Ici tout est concis mais rien n’est oublié. L’histoire a un point de départ et une fin.

En bref, une histoire rapide que j’ai beaucoup aimé lire, même si je n’aurais pas été contre quelques descriptions et explications supplémentaires.

Merci aux éditions du Pré aux clercs et à Livraddict pour cette lecture.


Cliquez si vous souhaitez acheter.

Publicités

10 réflexions sur “Chronique du soupir – Mathieu Gaborit

  1. karline05 dit :

    je partage totalement ton avis , le manque d’info au départ donne beaucoup de mal à se retrouver !!!

  2. Acr0 dit :

    J’ai lu plusieurs chroniques et ton avis me donne aussi envie de m’offrir le livre (un jour…) même s’il te reste un peu obscur.

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s